Sénégal : La société turque, Karmol, déploiera un bateau à Dakar pour produire de l’électricité à partir de gaz naturel liquéfié

La première Unité de regazéification de stockage flottant (URFS) exploitée par la société Karmol devrait accoster d’ici à deux mois à Dakar où elle s’emploiera à la production d’électricité à partir du gaz naturel liquéfié (GNL), a appris la compagnie turque, Karpowership.

Construit et livré le 15 mars dernier à Singapour, le navire appelé “Karmol LNGT Africa”, d’une capacité de 125 000 mètres cubes, fera des essais en mer au large de Singapour, avant son déploiement au Sénégal dans les prochaines semaines, indique un communiqué de la société Karpowership, un groupe turc pionnier dans les projets énergétiques innovants.

“L’UFRS LNGT Africa, avec le soutien d’Elton Oil, partenaire de Karpowership pour les solutions locales, fournira des services de stockage et de regazéification à Senelec pour la migration vers un GNL regazéifié, propre et à faible coût, qui sera utilisé dans les centrales électriques de Karadeniz Powership Aysegül Sultan et de Bel Air”, note la source.

Elle souligne que le déploiement de cette unité flottant de stockage permettra à Karmol, une succursale de Karpowership et Mitsui OSK Lines, de proposer pour la première fois aux pays d’Afrique de l’Ouest de l’électricité produite à partir de gaz naturel liquéfié (GNL), grâce à son Powership flottant, Karadeniz Powership Ayşegül Sultan”.

Au Sénégal, Karpowership exploite un Powership (centrales électrique flottante) d’une capacité de 235 MW, soit environ 15% de l’approvisionnement du pays, depuis août 2019. La première UFRS, exploitée par Karmol, naviguera bientôt vers le Sénégal et le Powership passera à l’exploitation du GNL dès le déploiement de LNGT Africa.

L’utilisation du GNL “regazéifié” créera des économies et une amélioration significative de la réputation environnementale du Sénégal et créera un précédent pour l’ensemble du continent pour que le Sénégal démontre avec succès une application GNL à l’électricité parfaitement conforme aux tendances mondiales et établisse un modèle pour l’Afrique, lit-on dans le communiqué.

Le texte relève que “grâce à la technologie unique de Karmol, une combinaison de Powership et d’UFRS permettra d’alimenter en GNL les pays qui ne disposent pas d’un approvisionnement en gaz domestique”.

Il fait remarquer que “la société prévoit de faire passer l’ensemble de sa flotte de Powership au GNL, un carburant durable, abordable et respectueux de l’environnement”.

Pour Gokhan Kocak, membre du Conseil d’Administration de Karmol, “l’utilisation des UFRS et des Powership est une solution révolutionnaire qui ouvre la perspective d’une électricité stable, alimentée par des carburants efficaces et plus propres, à beaucoup plus de pays”.

Après les essais de gaz, l’UFRS devrait quitter Singapour début avril, pour arriver au Sénégal à la mi-mai, avec des opérations de démarrage sont prévues en juin.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom