Série A : Grosse désillusion pour Juventus qui se fait encore renverser !

La Juve souhaitait s’offrir le titre dès ce jeudi soir à l’Udinese mais Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers ont été battus en fin de match (2-1).

Il faut le dire, cette Juventus de Cristiano Ronaldo, adversaire de l’OL en 8e de finale retour de la Ligue des champions, n’est pas exceptionnelle. Les Bianconeri avaient l’occasion d’être sacrés champions d’Italie dès ce jeudi et la 35e journée de Serie A. Leur sacre est finalement retardé car les hommes de Maurizio Sarri ont perdu leur 5e match de la saison en championnat dans l’antre de l’Udinese (2-1).

Et comme souvent avec la Juve ces derniers temps, pas simple de prendre du plaisir sur le terrain. Face à une équipe bien regroupée, les hommes de Maurizio Sarri ont tardé avant de se créer leurs premières occasions de but. Et encore. Hormis deux frappes de Cristiano Ronaldo (26e, 45e), pas grand-chose à se mettre sous la dent. Co-meilleur buteur du championnat (30 réalisations, comme Ciro Immobile), le Portugais attendra pour prendre seul la tête. Au final, la délivrance est venue de Matthijs de Ligt à la 42e minute, d’une frappe plein axe à 20 mètres. Auteur de son quatrième but de la saison, le joueur de 20 ans a sans doute inscrit l’une des réalisations les plus importantes de sa jeune carrière.

La Juve a encore cédé alors qu’elle menait au score

C’est tout du moins ce qu’il pensait. Car cette saison, et surtout depuis la reprise, les partenaires de CR7 ont une faculté à gâcher leurs matches quand ils mènent au score. Ce fut le cas face à l’AC Milan (défaite 4-2) et Sassuolo (3-3). Eh bien, devinez quoi, c’est ce qu’il s’est encore produit à la Dacia Arena au retour des vestiaires. Moins de dix minutes après le coup d’envoi de la deuxième période, Nestorovski reprenait victorieusement de la tête un centre de Ken Sema venu de la gauche (1-1, 52e). Tout était à refaire pour la Juve. Mais cette équipe piémontaise ne semble plus faire peur. Revigorés après leur but égalisateur, les coéquipiers de Stefano Okaka ont sérieusement bousculé leurs adversaires, les privant même du cuir.

Incapables de montrer un quelconque signe de révolte, les protégés de Sarri ont beau avoir fait le siège du camp de leurs hôtes durant le dernier quart d’heure, les seules « occasions » ont été des frappes en tribune de Ronaldo (53e, 76e, 78e) et de Dybala (62e). Pire, Seko Fofana est venu détruire la défense piémontaise en toute fin de match pour aller inscrire le but victorieux durant le temps additionnel (2-1, 90e+2). Avec sept points d’avance sur la zone rouge, l’Udinese est pratiquement sauvée. En revanche, la Juve encaisse une cinquième défaite cette saison (une de plus que l’an dernier) et compte six longueurs d’avance sur l’Atalanta au classement. À trois journées de la fin, cela devrait suffire, mais avec cette Juve-là…


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom