« Si j’étais mort, écrivez sur mon lieu de repos « tombe d’un patriote » » dixit Baïla Caparan Diattang agressé par les « marrons du feu »

C’est sur son compte Facebook officiel, que le militant du parti PASTEF de Ousmane Sonko, Baïla Caparan Diattang, sauvagement agressé par les marrons de feu, a décidé de s’exprimer. Voici son message in extenso

« Si j’étais mort, écrivez sur mon lieu de repos « tombe d’un patriote ». On ne libère pas un pays sans égratignure. On ne libère pas un pays sans parfois le pire. Mais patriote, je me suis moi même amené dans ce combat. Et si je me relève, je continuerai. Parce que c’est pour moi l’unique voie de remplacer définitivement l’animalité politique par l’humanité politique. Pour mon pays et pour ma patrie. Toujours le don de soi en sourire comme au moment de mourir. Sur le chemin de la paix, la voie de la non violence. »

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom