“Si on ne prend pas les vaccins, je vais les donner à d’autres pays africains” : La déclaration Macky Sall qui a irrité les sénégalais

La déclaration du président de la République Macky Sall, après avoir reçu son vaccin contre la Covid-19, risque de créer une polémique.

«Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, le président du Conseil économique, social et environnemental, Idrissa Seck, tout le gouvernement de la République se sont vaccinés. Donc, nous devons donner l’exemple et nous l’avons fait. Il faut que les autres suivent. Ce serait dommage qu’on ne prenne pas les vaccins. Si on ne les prend pas, moi, je vais les donner à d’autres pays africains qui en ont besoin, tout simplement», a-t-il laissé entendre tout bonnement.

Avant d’arguer : «Mais j’espère qu’on ne va pas en arriver là.» A signaler que 10 % de «notre lot de 200 000 doses de Sinopharm a été remis de la Gambie et à la Guinée Bissau».

Par ailleurs, le chef de l’Etat a dit tout son optimisme quant à la victoire sur la pandémie : «Je viens de me vacciner contre la Covid-19. L’espoir est permis pour tous. Je lance un appel à toute la population pour faire de même.» Et de soutenir : «Ensemble, nous combattons, depuis le début de la crise, un ennemi qui menace notre santé et nos vies, qui nous a ravi des êtres chers. Aujourd’hui que nous avons l’arme nécessaire pour réduire la propagation de notre ennemi, voire l’éliminer, nous ne devons pas rater l’occasion.» 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom