SICAP MBAO : Amy Collé D. planifie l’assassinat de son petit-ami par un rendez-vous galant

L’issue de l’enquête préliminaire des limiers de Sicap Mbao confirme «Les Échos» du week-end dernier, sur les détails de la meurtrière bataille rangée nocturne au couteau entre amis, survenue dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 janvier 2019, vers 20h, au parc à viande du foirail des gros ruminants de Diamaguène. Les mis en cause ont expliqué avec force détails le film de la boucherie, avant d’être déférés au parquet, hier.

Amy Collé D, petite-amie du défunt, a cependant joué un rôle déterminant dans la réussite de la meurtrière expédition punitive contre son amant Makhoudia Thiam, par M. Sidibé et son voisin de chambre.

Le meurtre par arme blanche (couteau) du sieur Makhoudia Thiam, survenu dimanche dernier, vers 20h, au parc à viande de Sicap Mbao, a été savamment planifié par sa propre petite-amie, Amy Collé D. Celle-ci avait fixé un rendez-vous galant à son défunt amant, au lieu indiqué plus haut, où les voisins de chambre du jeune garçon, qui le recherchaient activement dans le quartier et ses environs pour une affaire de vol de téléphone, avaient monté un dispositif de surveillance secrète dans les parages.

Amy Collé complote, fixe un Rv à son petit-ami au parc à viande, s’engage à payer le taxi à l’arrivée et le livre à ses bourreaux

Après avoir constaté la disparition mystérieuse de son téléphone dans leur chambre, rapportent nos sources, M. Sidibé et son ami soupçonnent leur voisin de chambre, Makhoudia Thiam et décident de le confondre. Mais, Thiam, rusé comme un renard, flaire le coup et reste plusieurs jours sans se rendre dans leur chambre. Cette attitude conforte davantage Sidibé et son ami dans leurs suspicions. Ainsi, ils décident d’engager la traque et fouillent de fond en comble le secteur. Mais, pour coincer le sieur Thiam, ils appellent sa petite-amie Amy Collé D, lui expliquent les agissements délictuels de celui-ci et sollicitent sa collaboration secrète. La fille accepte la proposition et décide de jouer sa partition. Elle planifie son coup, téléphone à son amant et lui demande de la rejoindre dare-dare au parc à viande de Sicap Mbao. Le jeune garçon tergiverse, interpelle la demoiselle sur le motif de la rencontre brusque et évoque des difficultés financières pour payer le transport. Amy Collé insiste, lui propose de  prendre un taxi et s’engage à payer à l’arrivée.

M. Sidibé, principal mis en cause, son acolyte et la jeune fille déférés au parquet

Makhoudia accepte, saute dans un taxi et prend la direction du lieu du rendez-vous galant. La fille informe Sidibé et son compagnon, qui harmonisent leurs positions, se terrent dans les abords et guettent la venue du sieur Thiam.  Ce dernier se pointe, aperçoit sa petite-amie et va à sa rencontre. Mais, à peine commencent-ils à discuter qu’ils sont vite encerclés par Sidibé et son ami, qui lui sautent au cou, l’accablent de propos injurieux et l’interpellent. Ils l’attaquent, le cognent et lui assènent un coup de couteau au niveau de la cuisse gauche. Le jeune garçon perd du sang et finit par mourir. Ceci avant l’arrivée des secours. Ses deux bourreaux et leur complice ont été par la suite coincés, conduits au poste de police de Sicap Mbao, puis présentés hier devant le parquetier du Palais de justice de Pikine pour respectivement coup mortel par arme blanche (couteau), à la suite d’une bataille rangée, et complicité pour la demoiselle.

Makhoudia Thiam décède suite à une hémorragie externe de grande abondance causée par un objet pointu et tranchant à la cuisse gauche

Les conclusions du certificat de genre de mort, délivré par le docteur Abdou Majib Gaye, en service à l’hôpital Aristide Le Dantec à Dakar, confirment le décès du jeune Makhoudia Thiam par coups d’un objet pointu et tranchant. «Le décès est dû à une plaie traumatique pénétrante de la face postéro-inférieure de la cuisse gauche avec section musculaire et vasculaire, causant une hémorragie externe de grande abondance», peut-on lire dans le rapport de l’examen du corps sans vie du jeune homme.

La fille comploteuse a-t-elle reçu une proposition mirobolante avant d’accepter de monnayer ses services ?

Pour avoir aidé M. Sidibé et son ami à exécuter froidement au couteau son propre amant Makhoudia Thiam, Amy Collé D. a-t-elle reçu une proposition mirobolante pécuniaire ? Valait-il la peine de livrer ainsi son «amoureux», accusé de vol de téléphone portable, sur un plateau d’argent à ses présumés meurtriers, même si ceux-ci lui ont fait une offre alléchante ou remis de l’argent, quel que soit le montant ? C’est la question qui taraude les esprits dans le quartier. Ceci, depuis que les populations ont appris le rôle joué par la jeune fille dans cette affaire de vol de téléphone portable suivi de bataille rangée. En tout cas, les commentaires vont bon train.

(Visited 1 times, 1 visits today)

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom