Suivi opérationnel des projets et programmes : Le Maroc à l’école du Sénégal

Le modèle sénégalais de suivi opérationnel a séduit, lors d’une rencontre organisée au Maroc par le cabinet du chef du gouvernement du royaume chérifien, en partenariat avec le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent, en sa qualité de président du Réseau des Delivery Units africaines.

Une rencontre qui a enregistré la participation de plusieurs partenaires tels que la Bad, l’Ocde, le bureau du Premier ministre du gouvernement finlandais, les Delivery Units de la Tunisie, du Nigeria, du Maroc, entre autres.

La présentation du dispositif de suivi de la Delivery Unit sénégalaise a séduit les experts marocains et internationaux, lors de cette rencontre de haut niveau.

Interpellé sur les raisons du succès du Bos du Pse, qui est aujourd’hui un modèle en Afrique, raison qui explique qu’elle porte actuellement le Réseau des Delivery Units africaines avec l’appui de la Bad, le directeur général du Bos, Me El Ousseyni Kane, a rappelé l’ancrage institutionnel au niveau de la présidence de la République.

Cela permet, selon lui, «une prise de décision rapide et des arbitrages stratégiques efficaces». Le Bos apporte «une assistance efficiente aux ministères sectoriels dans la structuration des projets et réformes complexes pour permettre leur maturation rapide afin de mobiliser les financements nécessaires et fait le suivi opérationnel et la résolution des problèmes à cheval entre plusieurs ministères».

Pour parvenir à ses objectifs le directeur du Bos explique qu’une Delivry unit doit toujours éviter de se positionner en «police» de la mise en œuvre des projets et réformes dans son périmètre de suivi. Il doit se contenter de «fournir à la haute autorité des outils importants d’aide à des prises de décisions stratégiques grâce à des informations crédibles. Il doit, par ailleurs, développer des relations de partenariat et de confiance avec les structures d’exécution en leurs apportant les conseils et l’assistance nécessaires dans la mise en œuvre et ne jamais oublier qu’il n’est pas le maître d’œuvre», a déclaré Me Kane.

Le Bureau opérationnel de suivi (Bos) du Plan Sénégal émergent, sous la tutelle du ministre en charge du Suivi du Plan Sénégal émergent (Pse), est une entité chargée de suivre, en relation avec les départements ministériels, l’exécution des projets et réformes phares du Pse, d’évaluer périodiquement leur état d’avancement, d’apporter un appui technique aux structures d’exécution et de soumettre aux autorités des outils appropriés de décision et de suivi.

A cet effet, un cadre méthodologique de suivi a été opérationnalisé autour de trois axes d’intervention, à savoir la Structuration de projets et réformes, le Suivi opérationnel et la Résolution de problèmes et l’évaluation des impacts des actions phares livrées.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom