SURPRENANT ! Momar Ndao se met à dos des consommateurs et défend la hausse de l’électricité

Surprenant ! Momar Ndao de l’Association des consommateurs du Sénégal Ascosen, s’est mis à dos des manifestants, Guy Marius Sagna et Cie. Et justifie la hausse du coût de l’électricité. 

Même s’il est président d’une association consumériste, Momar Ndao n’approuve pas  la démarche de Guy Marius Sagna, Dr Babacar Diop et Cie, qui ont manifesté devant les grilles du Palais contre la hausse du coût de l’électricité.

« Le droit de manifester est inscrit dans la Constitution, mais ce qu’ils ont fait, c’est de la provocation. Ils peuvent demander une autorisation pour manifester dans une autre zone, mais venir jusqu’au au palais de la République pour faire de la provocation, c’est trop. Je pense que ce n’était pas une bonne idée au moment où le défi sécuritaire est un défi mondial. D’autant plus que les pays sont sur le qui-vive par rapport à ces défis. Nous ne sommes pas contre les manifestations, mais aller devant les grilles du palais de la République, c’est de la provocation », dit-il.

Hausse du coût de l’électricité justifiée

Parlant du coût de l’électricité, le président de l’Ascosen déclare que la hausse se justifie, car l’Etat du Sénégal doit des milliards à la Senelec. Et qu’à défaut d’une hausse, l’entreprise sera dans de sérieuses difficultés.

« Aujourd’hui, l’Etat doit à la Senelec 265 milliards de FCFA. Il y a 102 milliards qui manquent. Donc si on les ajoute aux 265 milliards, celui fait 366 milliards de FCFA. Dans ces conditions, on risque de se retrouver des situations où la Senelec aura toutes les difficultés pour pourvoir assurer correctement le service. D’où cette hausse « .


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom