SUV criblée de balles : BMW montre à Tesla ce qu’est un véhicule blindé avec son nouveau X5

La présentation du pick-up Tesla Cybertruck avait été entachée par le raté du test de la solidité des vitres. Il n’aura pas fallu bien longtemps avant qu’un constructeur ne saute sur l’occasion pour se moquer de la marque américaine et profite de cet évènement afin de vanter les mérites d’une technologie.

Vous avez sans doute déjà vu la présentation du pick-up Cybertruck et le raté du lancer de boule sur les vitres pour prouver leur solidité. Un fait qui n’aura pas manqué d’amuser la Toile et qui aura également donné des idées à certains constructeurs déjà investis dans la voiture blindée.

C’est le cas de BMW qui a communiqué sur son compte Twitter avec un message plutôt amusant : « vendu avec vitres blindées et même protection contre les éclats en cas de choc avec une boule en métal, le nouveau BMW X5 Protection VR6« .

Des vitres résistantes aux boules de métal

D’après le tweet, le BMW X5 est « vendu avec des vitres à l’épreuve des balles et offre une protection même en cas de choc provoqué par une boule de métal ». Cette dernière mention fait sans aucun doute écho à la présentation du Cybertruck, il y a deux semaines. Lors de celle-ci, Tesla a voulu prouver la résistance de son blindage, en projetant, à deux reprises, une sorte de boule de pétanque contre ses vitres. Mais l’effet obtenu n’était pas vraiment celui recherché : si les fenêtres ne se sont pas brisées, elles se sont tout de même largement déformées.

 

BMW ne se contente toutefois pas de cette petite raillerie. Le constructeur fait également démonstration de la robustesse de son SUV. Pour prouver la résistance de son VR6, il a ainsi procédé à de nombreuses expérimentations, soumettant le véhicule à de nombreux tirs de calibres variés. On peut donc voir le X5 criblé de balles (mais pas de boule de métal), mais restant imperméable aux projectiles (cf. photo ci-dessus).

Tesla tournée en dérision depuis la présentation du Cybertruck

Néanmoins, la comparaison s’arrête là entre les deux modèles. BMW met ici en avant un SUV doté d’un moteur thermique, tandis que la Cybertruck est un pick-up 100 % électrique. Les deux ne semblent donc pas viser le même segment de marché. Ce clin d’œil n’avait certainement pour ambition que de se moquer gentiment de Tesla, comme d’autres marques le font depuis deux semaines, même les plus inattendues :

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom