TESLA dépose un brevet pour une batterie de voiture offrant 1 600 000 Km d’autonomie !

Juste avant la fin de l’année, les chercheurs de l’entreprise d’Elon Musk font déposer un nouveau brevet garantissant sur les véhicules électriques une autonomie inespérée qui pourrait changer le visage du marché automobile mondiale. Un exploit inédit !

Aujourd’hui, la plus performante des Tesla, la modèle S version Grande Autonomie, offre jusqu’à 610 kilomètres parcourus sur une seule charge, pour la modique somme de 95 000€, bonus écologique de 6 000€ non déduit. La berline américaine ne séduit pas qu’outre-Atlantique, mais aussi partout sur les six continents, malgré son prix, grâce la promesse d’économie de carburant, de pollution réduite au court terme (se pose toujours la question du recyclage des batteries en fin de vie) et de conduite en semi ou complète autonomie. Bien des constructeurs se sont lancés sur le marché des véhicules électriques, comme le montrait tout récemment Porsche avec sa Taycan, et au cours de cette année seulement Audi avec la e-tron, BMW avec la i3, Volvo avec la XC40 et enfin Hyunday avec la Kona EV.

Jusqu’à 1,6 millions de kilomètres

Toutes ne sont pas présentes sur le même segment tarifaire évidemment, et des différences importantes résident sur l’autonomie, le nerf de la guerre pour ces fabricants. Tesla qui a déjà de l’avance sur ses concurrents veut aller plus loin encore et a déposé un brevet pour une nouvelle batterie comme le rapporte le site spécialisé Electrek. Grâce à un département de recherche et développement très important et à une équipe à l’Université Dalhousie, Tesla pourrait offrir avec celle-ci une autonomie allant jusqu’à un million de milles dans un véhicule électrique (1,6 millions de kilomètres).

Une innovation qui pourrait tout changer

La nouvelle batterie Li-Ion fonctionne avec une nouvelle génération de cathode NMC “monocristal” et un nouvel électrolyte (substance conductrice) avancé. C’est par l’intermédiaire de sa filiale “Tesla Motors Canada” que le brevet international intitulé “Dioxazolones et sulfites de nitrile comme additifs électrolytes pour batteries lithium-ion” a été déposé. Les spécialistes seront intéressés de savoir que l’électrolyte en question est le MDO, adjoints de deux additifs, le PDO et le BS. Tesla cherche toujours à développer ses propres batteries faites maison, plutôt que de se reposer sur un fabricant tiers. La nouvelle technologie pourrait accélérer cette tendance.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom