Thierno Allassane SALL, ancien ministre des Infrastructures : « le tronçon Fatick-Kaolack ne survivra pas longtemps aux assauts … »

En visite de massification à Kaolack, le leader du Parti la République des valeurs et ancien ministre des Infrastructures, Thierno Alassane Sall a craché du venin sur la route Fatick-Kaolack qu’inaugure le président Macky Sall, ce 19 février.

L’ancien ministre des Infrastructures, Thierno Alassane Sall, est monté au créneau pour se faire entendre sur cet ouvrage que  le Chef de l’Etat  Macky Sall  vient d’inaugurer. D’après une source, le leader du Parti la République des Valeurs est en visite de massification à Kaolack.

C’est devant ses partisans qu’il a déclaré que « le projet de réhabilitation de cette route est passé entre mes mains, c’est l’une des raisons qui m’ont fait quitter le ministère des Infrastructures car je n’avais pas les mêmes motivations que ceux chargés de faire le travail. Après 6 ans, elle est inaugurée aujourd’hui, attendons de voir si elle fera long feu ».  D’après lui, « Avec un trafic qui avoisine plus de 100 camions par jour, le tronçon Fatick-Kaolack ne survivra pas longtemps aux assauts des gros porteurs maliens. C’est pourquoi, avec les milliers de milliards collectés, j’avais fait un plaidoyer pour une réinstallation de la voie ferrée, et des partenaires comme la Banque Mondiale me soutenaient. Mais ceux qui prenaient les décisions n’avaient pas la même vision »a-t-il soutenu comme un aveu d’incapacité.

Pour lui, sans la combinaison de cet ouvrage avec d’autres infrastructures comme un réseau ferroviaire, ce ne sera que peine perdue et argent gaspillé.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom