TOUBA : Ces Bourdes et erreurs de Macky Sall qui ont gâché son opération de charme pour la Présidentielle 2019

L’enchaînement des bourdes durant son séjour à Touba risquent de le desservir  à la prochaine présidentielle. Voici les quatre gaffes de Macky Sall qui suscite le tollé auprès de la communauté Mouride.

1. « Serigne Touba célèbre son retour d’exil »

Le moins initié des fidèles mourides sait que le Magal célèbre le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, coïncidant avec le 18 du mois de Safar. Et non son « retour d’exil », comme l’a déclaré le chef de l’Etat devant le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Impardonnable faute, surtout pour quelqu’un qui se définit comme un talibé de Bamba. Sur la toile, les disciples ne ratent pas Macky.

2 – Il « massacre » les Khassaides en citant Serigne Touba

Dans un élément audio réalisé par deux jeunes disciples Mourides, le passage du discours du chef de l’Etat où il raconte un passage des Khassaïdes est décrypté avec une dose d’ironie.

3 – Quémander un « Ndiguel » électoral au Khalife

Le chef de l’Etat a conclu son discours de jeudi à la Résidence Khadimou Rassoul, en demandant au Khalife général des Mourides de prier pour sa réélection. Et même si le saint-homme n’est pas tombé dans le piège politique tendu par le candidat, les fidèles n’ont pas bien apprécié.

4 – Macky refuse d’enlever ses chaussures dans l’enceinte de la grande Mosquée

La vidéo dans laquelle son ministre-conseiller Mor Ngom lui indique clairement d’enlever ses chaussures, à l’entrée de l’enceinte de la Grande mosquée de Touba choque les internautes. Le chef de l’Etat, qui marche à côté de Serigne Basse Abdou Khadre, marque une pause pour envoyer balader son interlocuteur. Il s’énerve visiblement et indique à Mor Ngom qu’il n’a pas à enlever ses chaussures puisqu’il n’est pas encore entré dans la mosquée. A côté de lui pourtant, le porte-parole du Khalife et tous ses accompagnants marchent sans chaussures. Là aussi, les fidèles ne ratent pas l’occasion de descendre Macky.

Comme quoi son opération d’envergure de charme à Touba pour gagner la sympathie des électeurs sénégalais et plus particulièrement de l’électorat Mouride s’est soldé en une fiasco. Et pourtant le chef de l’Etat, candidature à sa propre succession pour les prochaines joutes électorales, n’avait point besoin de tout ce cinéma et pouvait facilement se départir de toutes ses erreurs.

La grande question que l’on se pose est si Macky Sall, comme l’ancien Président Abdoulaye Wade, écoute-il ses conseillers (surtout en communication) ou alors s’il faut le dire ainsi, qu’il est tout simplement mal entouré malgrè le pléthore de conseillers qui séjournent au Palais ?

Source : Dakarmatin

Lire aussi : TOUBA – Cette bourde de Macky Sall impardonnable pour un « talibé »

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom