Touba : Ces Dahiras Mourides décidés à « anéantir » définitivement Sokhna Aïda Diallo !

A Touba, c’est la colère et la consternation après le dernier « Thiant » de Aïda Diallo organisé à Dakar. En effet, le Dahira Dialibatul Marakhib de Thiès s’est dit être prêt à museler l’épouse de Bethio Thioune qui selon lui a récidivé face au denrier Ndigueul du Khalife Général de Touba. 

Sokhna Aïda Diallo narguerait la communauté Mourides selon ses pourfendeurs regroupé au Daara Dahira Dialibatul Marakhib de Thiès. En effet, selon Serigne Moustapha Diakhaté trop c’est trop elle doit arrêter et se conformer au Ndigueul de Serigne Mountakha Mbacké.  Ainsi, il a demandé à tous les « dahiras » de se mobiliser et de s’unir avec eux pour mettre un terme aux agissements de cette femme qui continue à ternir la confrérie Mouride.

Les derniers faits qui ont soulevé l’ire du Daara Dahira Dialibatul Marakhib

Les 15 et 16 février passés, La veuve-khalife de Cheikh Bethio Thioune a réussi ce que peu de dignitaires religieux pouvaient se prétendre à Dakar. La veuve de Cheikh Béthio Thioune  avait convié ses disciples à un « grand Thiant » à la devanture de sa maison située entre Scat Urbam et Sicap Foire à Dakar. Un évènement grandiose qui occasionné des perturbations montres de la circulation cet axe très fréquenté de la circulation.

Tous les automobilistes étaient obligés de chercher d’autres voies pour passer. Certains riverains, désolés de la situation, s’en plaignaient. « Je me demande dans quel pays sommes-nous ? Comment peut-on barrer une route aussi passante parce que simplement Aïda Diallo organise un thiante », s’offusquait cet interlocuteur. « On est obligé de passer par des ruelles pour sortir de chez nous », renchérissait un autre.

Sur place, le dispositif sécuritaire sautait à l’oeil. Une dizaine de policiers au moins était mobilisé à cause de menaces de perturbation du thiante par des talibés sidérés de voir une femme diriger une communauté religieuse. Mais malgré ces menaces, la dame avait pu tenir en haleine ses talibés durant les deux jours du thiant.

Dérives de la veuve de Cheikh Béthio Thioune 

Il y’a de cela quelques mois le Khalife général des Mourides, avait dit avoir accepté les excuses présentées par Sokhna Aïda Diallo qui revendiquait l’héritage spirituel et physique du défunt alors que le fils aîné de ce dernier avait déjà été « intrônisé ».

« Quelle que soit la gravité de la faute commise, un pardon peut toujours être accordé au fauteur si ce dernier a accepté de se repentir et de s’engager à ne plus jamais récidiver » avait dit le Khalife. 

Et d’ajouter qu’il réitérait les directives qu’il avait données à Sokhna Aïda, à qui il avait recommandé de se conformer au Coran, à la Charia et de suivre la voie Mouride telle que tracée par son fondateur, Cheikh Ahmadou Bamba.

Mais pour le Dahira Dialibatul Marakhib, la dame a récidivé et le Fatwa du Khalife Général des Mourides doit frapper. Ainsi, dans un communiqué, Moustapha Diakhaté a sonné la mobilisation des autres Daaras et Kourel pour mettre fin définitivement aux agissements de la veuve de Bethio Thioune qui selon lui a emprunté la voie satanique pour ternir le mouridisme.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom