Touba: Issa Sall présente son programme pour les foyers religieux

Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), El Hadji Issa Sall, a présenté lundi à Touba (centre), la capitale du mouridisme, son projet de société « Pur100 » destiné aux foyers religieux du Sénégal.
« Si on parle du Sénégal, on parle essentiellement de religion parce que tout le monde est religieux dans ce pays. Soit on est catholique, soit on est musulman, mais je ne vois pas d’autres. (…) Les animistes sont là, ils auront leurs droits et leurs devoirs », a-t-il dit.
Le candidat du Pur s’exprimait en marge d’une rencontre avec le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Il a déclaré avoir discuté de ses ambitions pour Touba et les autres foyers religieux du pays.
El Hadj Issa Sall a promis s’il est élu, d’approvisionner en eau potable de « façon pérenne » les différentes cités religieuses (Tivaoune, Touba, Ndiassane, Poponguine, Kaolack, Dakar ; etc.).
« Il faudrait que toutes ces villes et les villages environnants soient très bien éclairés. Nous n’allons pas attendre le jour du Gamou ou du Magal pour mettre des postes de transformation. C’est quelque chose qui va être fait de façon pérenne », a assuré le candidat à la présidentielle.
« Nous n’allons pas faire des hôpitaux occasionnels parce que simplement on est en Magal ou en Gamou », a martelé le candidat du PUR.
Il a fait part de son ambition de faire de l’agriculture, la pêche et aussi l’élevage, les trois piliers qui vont sous-tendre le développement du Sénégal.
« Nous savons qu’à Touba, il y a de grands agriculteurs et nous allons faire tout pour renforcer cela. Nous n’avons pas de mer à Touba, mais sachez que l’aquaculture est là », a-t-il déclaré.
El Hadji Issa Sall dit également souhaiter construire des « lacs artificiels et les gens pourront donc améliorer la pêche continentale », ajoutant qu’il va s’atteler à développer l’élevage dans la zone de Touba.
PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom