Touba-Mboul : Le jeune maire Mansour Niang accusé d’avoir détourné 3,5 millions CFA de recettes fiscales

Jeune maire de Touba – Mboul situé dans le département de Mbacké, Mansour Niang a été  entendu mardi, par le Procureur du tribunal de grande instance de Diourbel, suite à un rapport produit contre lui par le sous-préfet sortant de Kaël l’accusant de n’avoir pas versé au trésor public la somme de 3,5 millions CFA à titre de recouvrement.

Convoqué par les pandores de Kaël, le maire, accompagné par trois de ses collaborateurs dont l’agent chargé du recouvrement, le secrétaire et l’agent chargé de l’état civil, a  été conduit à Mbacké avant d’être acheminé à Diourbel où il a été entendu par le procureur.

Joint au téléphone, Mansour Niang qui dit avoir été libéré le même jour, confie avoir été abusé par un de ses agents qui manquait de verser la totalité des sommes recouvrées.  « En tant que maire, j’ai convenu avec le procureur de payer le gap. C’est regrettable de faire confiance à un collaborateur qui ne le mérite pas », dira-t-il notamment.

Il précisera, en passant, que le sous-préfet en question n’avait jamais entretenu avec lui de bonnes relations et lui mettait souvent, mais vainement, les bâtons dans les roues.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom