Trafic de migrants et de drogue: 29 arrestations en France et en Espagne

Les polices françaises et espagnoles ont arrêté 29 personnes des deux côtés des Pyrénées. Ils sont accusés de trafic de migrants et de drogues et auraient poussé des mineurs étrangers à transporter des stupéfiants.

Les lieux de recrutement de prédilection de ce réseau étaient les centres de protection en Espagne, où sont hébergés notamment des mineurs étrangers non accompagnés.

Grâce à des recruteurs, algériens, maliens, marocains ou encore syriens, les trafiquants sont parvenus à convaincre des jeunes de ces mêmes origines de fuir ces centres de protection et de transporter de la drogue. Ces mineurs étaient alors conduits en France, via des autocars, truffés de caches pour dissimuler cannabis et tabac.

Coopération entre les polices espagnole et française

L’enquête a commencé par l’arrestation d’un conducteur de bus espagnol, en France. Il transportait 22 personnes en situation irrégulière dont six mineurs. Puis la coopération entre les polices espagnoles et françaises a permis le démantèlement d’un vaste réseau, dirigé par le patron de la société propriétaire des cars, un Marocain.

Au-delà de l’arrestation de 29 suspects dont trois en France, l’opération a abouti à la saisie de 33 000 euros et de plus de 200 kilos de cannabis.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom