Transféré à Nice, le capitaine Danté réagit : “Je ne connais pas Moussa Wagué …”

Le latéral international sénégalais est prêté (avec option d’achat) au Gym par le Barça jusqu’au terme de la saison, a indiqué le club dans un communiqué officiel.  Ses performances convainquent les dirigeants du FC Barcelone, qui le recrutent à l’été 2018. Lors du premier semestre de compétition, le Lion de la Teranga prend part à 3 nouveaux matchs (2 en Champions League, 1 en Liga) ».

Présent en conférence de presse, à la veille d’un nouvel duel contre l’OL (dimanche, 14h), cette fois dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1, le capitaine Danté a été interrogé à propos du latéral international sénégalais. Un joueur que le défenseur brésilien avoue ne pas connaître assez.

« Malheureusement, sincèrement, je ne le connaissais pas. Qu’importe d’où il vient, qu’importe s’il est connu ou pas connu, dès qu’il arrive là, il a ses objectifs personnels, collectifs à chercher, il y a le plaisir d’être sur le terrain, il y a le plaisir de jouer au foot, il y a le plaisir d’aider les autres. C’est un jeune joueur. Apparemment, il est très athlétique. On va tout faire pour qu’il s’adapte au plus vite, qu’il se sente bien le plus vite pour pouvoir nous aider. Je pense que c’est cela qu’il faut faire. Malgré le fait qu’on ne le connaisse pas assez… on ne connaissait pas non plus Youcef (rires) », a déclaré le capitaine de l’OGC Nice.

Wagué dans le groupe contre Lyon !

La recrue Moussa Wagué, arrivée dans les dernières heures du mercato hivernal et prêtée jusqu’à la fin de la saison par le FC Barcelone avec option d’achat, sera dans le groupe niçois.

Suspendu pour avoir frappé un supporter qui avait tenu des propos racistes à son encontre

Le 20 janvier, lors d’un match de deuxième division qu’il disputait avec l’équipe B du FC Barcelone face à Eijea (0-1), Moussa Wagué a frappé un supporter. Le joueur s’est expliqué en affirmant qu’il avait répondu à des insultes racistes – des faits que l’arbitre ne mentionne pas dans son rapport. Expulsé, Wagué a écopé de quatre matchs de suspension. « C’est un garçon calme, pas du tout violent. S’il a eu cette réaction, c’est qu’il s’est passé quelque chose », assure à Jeune Afrique l’ex-international sénégalais Lamine Diatta. Le FC Barcelone pourrait faire appel de cette sanction.

Formé à l’Académie Aspire

Moussa Wagué, qui a eu 20 ans au mois d’octobre, est né à Bignona, une petite ville de Basse-Casamance située à 30 kilomètres de Ziguinchor. En 2011, il a intégré l’Académie qatarienne Aspire, qui loue une partie des installations de Diambars, un des meilleurs centres de formations sénégalais (et même africains), dont les structures sont situées à Saly. International des moins de 20 ans dès 2015, devenant vice-champion d’Afrique la même année, Wagué s’est rapidement construit une flatteuse réputation au Sénégal, et même au-delà.

Le grand bond en Belgique

Le départ du défenseur latéral droit pour la Belgique s’explique facilement : Aspire est propriétaire depuis 2012 du club belge du KAS Eupen, dans la partie germanophone du Royaume. Et comme Wagué avait rapidement démontré de réelles qualités lors de sa formation… À l’été 2016, le jeune Casamançais débarque donc à Eupen et dispute quinze matches, dont quatorze de championnat, avec sa nouvelle équipe. La saison dernière, son temps de jeu augmente avec 27 apparitions. « « C’est un défenseur moderne, offensif, qui va vite », résume Lamine Diatta, l’ancien capitaine des Lions de la Teranga.

Le Barça séduit

Le FC Barcelone, toujours à l’affût des bonnes affaires, est interpellé par les bonnes prestations de Wagué avec le Sénégal lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Auteur d’un but face à la Pologne (2-1), il est transféré au mois d’août pour 5 millions d’euros chez les Blaugrana – une somme pouvant atteindre, selon Eupen, 11 millions en fonction des bonus.

Les dirigeants catalans, de leur côté, sanctuarisent le contrat de Wagué, en fixant le montant de sa clause libératoire à 100 millions d’euros ! D’abord incorporé à l’équipe B, le Sénégalais, depuis le 2 janvier dernier, s’entraîne avec Messi, Suarez, Piqué ou Dembélé. Le 10 janvier dernier, il a même été appelé pour la première fois pour un match de Liga face à Levante par Ernesto Valverde, le coach de Barcelone. «Il ne peut que s’améliorer dans un club comme Barcelone. Et sa marge de progression est encore grande. Il a fait un choix intelligent», poursuit Diatta.

L’espoir de Aliou Cissé

Moussa Wagué est devenu international en mars 2017, lors d’un match amical face au Nigeria à Londres (1-1).  « Il est arrivé discrètement dans la Tanière. C’est un garçon assez timide, qui parle peu, mais il s’est vite adapté. Il n’a pas peur », explique Lamine Diatta. Depuis, Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, fait régulièrement appel à lui (13 sélections) – même si sa blessure, quelques semaines après sa signature à Barcelone, l’a privé des derniers matches du Sénégal. Sauf cataclysme, le Casamançais devrait être retenu pour participer à la CAN 2019 en Égypte. À seulement 20 ans, il est considéré comme un joueur d’avenir.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom