Troisième mandat de Macky Sall : le doute se renforce avec cette interprétation de la loi

Le dernier référendum, qui modifie désormais la durée du mandat présidentielle de 7 à 5 ans, semble avoir changé beaucoup de choses. Alors que le président Macky Sall s’apprête à entamer son second mandat, une certaine interprétation de la loi semble lui concéder le droit de briguer un troisième mandat.

En effet, le nouveau référendum confère à chaque président la possibilité de faire deux mandats de 5 ans. Etant donné que le premier était de 7 ans, il serait ainsi à exclure. Chose qui, malgré toutes les contestations en 2012, avait permis à Abdoulaye Wade de se présenter pour la 3e fois. Le président pourrait donc profiter de cette « ouverture » des textes pour se présenter.

Bien qu’il reste encore 5 ans avant la tenue de la prochaine présidentielle, le doute se renforce chez l’opposition, qui commence déjà à évoquer cette possibilité. Lors d’un entretien avec l’Obs, Moustapha Mamba Guirassy, membre de la coalition « Idy 2019 » lors de la présidentielle, demande à Macky de clore définitivement ce débat.

« Macky Sall doit solennellement déclarer qu’il ne briguera pas un troisième mandat en 2024. Il doit préférer cette aventure à une belle entrée dans l’histoire », dit-il.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom