Trump est un “tricheur”, un “raciste” et un “escroc” : Les graves accusations de l’ex-avocat du président des Etats-Unis

Michael Cohen, l’ancien avocat de Donald Trump, rapporte dans son livre des propos insoutenables du président américain, sa haine pour Barack Obama et pour les minorités ethniques. 

Aux États-Unis, la vengeance est un plat qui se mange froid : c’est ce qui ressort du livre de Michael Cohen, l’ancien avocat de Donald Trump. À deux mois de la présidentielle américaine, l’ex-homme de confiance balance. Les propos sont parfois insoutenables mais rappelons que l’auteur n’est pas non plus un modèle d’honnêteté. 

Ce dernier était dans le premier cercle du président Trump avant d’avoir été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir menti pendant la campagne présidentielle de 2016 du président américain. 

Dans ce livre – Disloyal, A Memoir : The True Story of the Former Personal Attorney to president Donald J. Trump – il parle d'”un tricheur” pour évoquer le président américain, mais aussi d’“un menteur, un fraudeur, un intimidateur, un raciste, un prédateur et d’un escroc“. Il rapporte que le président lui aurait dit que les Noirs et les Latinos sont trop stupides pour voter pour lui.

Trump “ fera tout ” pour rester au pouvoir, même déclencher une guerre

L’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a déclaré vendredi qu’il pensait que son ancien patron «ferait tout et n’importe quoi» pour être réélu et «irait même jusqu’à déclencher une guerre» pour rester au pouvoir.

Dans une interview exclusive avec Lester Holt de NBC News, on a demandé à Cohen s’il pensait que Trump gagnerait en novembre.

« Donc, Donald Trump fera tout et n’importe quoi pour gagner. Et je crois que cela inclut la manipulation des bulletins de vote », a déclaré Cohen.

« Je crois qu’il irait même jusqu’à déclencher une guerre pour éviter d’être démis de ses fonctions », a poursuivi Cohen. « Ma plus grande crainte est qu’il n’y aura pas de transition pacifique du pouvoir en 2020. »

Une haine obsessive pour Barack Obama

Par ailleurs, le président ressentirait du mépris et de la haine pour son prédécesseur, Barack Obama. Donald Trump aurait même recruté un faux Barack Obama pour le rabaisser rituellement et le renvoyer. 

“Cite-moi un pays dirigé par un Noir qui n’est pas un trou à merde”, aurait dit Trump à son avocat. “Ce sont tous des putain de chiottes”, aurait ajouté le président. 

D’après l’auteur du livre, à la mort de l’ancien président de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela, Donald Trump aurait déclaré : “Mandela a bousillé son pays, maintenant c’est un trou à merde, putain de Mandela”. Il aurait ainsi regretté le régime de l’apartheid

Dans un communiqué, la Maison Blanche a qualifié le livre de Cohen de « fan-fiction » et a déclaré: « Il admet volontiers mentir régulièrement mais s’attend à ce que les gens le croient maintenant afin qu’il puisse gagner de l’argent grâce à la vente de livres. »


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom