Tuerie de Boffa : Les parents des détenus en colère noire

Les parents des détenus arrêtés dans le cadre de l’enquête de la tuerie de Bofa-Bayotte sont très en colère contre les autorités judiciaires. A les en croire, ils ont été privés de visite de leurs parents, ventilés dans les prisons de Dakar. Et ce, malgré un permis de visite en bonne et due forme.

« A l’exception des détenus qui se trouvent au Camp pénal, on nous a interdit de rendre visite aux autres. On ne peut pas communiquer avec nos autre parents alors que nous avons des permis », fulmine un proche d’un des détenus arrêtés dans le cadre de la tuerie de Boffa.

Six des détenus de la tuerie de Boffa sont à Rebeuss, 3 au Cap Manuel et 2 au Pavillon spécial. Ces deux derniers auraient subi des opérations chirurgicales. Désespérés, les parents de victimes sont venus en masse à Dakar pour solliciter la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh). Me Assane Dioma Ndiaye qui les a reçus a promis de rencontrer le juge d’instruction pour solliciter une demande de mise en liberté provisoire pour le vieux Seyni Sané et Lamine Sagna, détenus au Pavillon spécial. Aussi, il a promis de diligenter les choses afin que les détenus soient jugés dans un délai raisonnable, souligne le journal.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom