Un Boeing 737 MAX d’Air Canada dérouté après un problème de réacteur

Un avion Boeing 737 Max d’Air Canada a été contraint de faire un atterrissage imprévu après avoir développé un problème de moteur, a déclaré la compagnie aérienne.

L’avion était en route entre l’État américain de l’Arizona et Montréal au Canada lorsqu’il a été dérouté peu de temps après le décollage, a déclaré Air Canada.

L’avion transportait trois membres d’équipage à l’époque et a atterri en toute sécurité.

L’avion 737 Max a été cloué au sol en 2019 après deux accidents mortels, mais a repris son vol ce mois-ci après une révision.

Les accidents en Indonésie et en Éthiopie se sont produits à moins de cinq mois d’intervalle et ont tué ensemble 346 personnes.

Les accidents ont été attribués à des failles dans le logiciel de vol automatisé appelé MCAS, qui a incité les avions à piquer du nez.

Le dernier incident s’est produit vendredi.

Dans un communiqué, Air Canada a déclaré que les pilotes “avaient reçu une notification moteur et, conformément à la procédure d’exploitation standard pour une telle situation, ils ont décidé d’arrêter un moteur” avant de rediriger vers Tuscon, en Arizona.

Selon le site d’information aéronautique belge aviation.be, l’équipage a été alerté d’une “basse pression hydraulique du moteur gauche” suivie par “une indication de déséquilibre carburant” de l’aile gauche, à quel point ils se sont déroutés.

L’avion, sans passager à bord, était transporté à partir d’un site de stockage. Il reste sur le terrain à Tuscon.

“Boeing a joué à la roulette russe avec la vie des gens”

À la suite des deux accidents, Boeing a mis en œuvre une série de modifications, notamment la mise à jour du logiciel de contrôle de vol, la révision des procédures de l’équipage et le ré-acheminement du câblage interne.

L’avion a repris les vols passagers, au Brésil, il y a moins de trois semaines.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom