Un émigré accuse : « Me El Hadji Diouf a détourné mes 200 millions »

Avis de tempête sur Me El Hadi Diouf. Papis Diatta, émigré, qui se révèle être son client, l’accuse d’avoir fait main basse sur ses 200 millions Fcfa. Selon Le Témoin qui donne la nouvelle, cette somme est issue de l’héritage du ressortissant français Patric Jean Emile Girault.

Des fonds répartis dans trois comptes différents ouverts en France. Depuis le mois de mai dernier, Diatta dit avoir fait une procuration en faveur de l’avocat pour qu’il rapatrie les fonds dans son compte. Mais, à sa grande surprise, il a constaté que le compté logé à Bnp Paribas a été modifié. Et seuls Me El Hadji Diouf et le directeur de ladite banque y ont accès.

Lorsqu’il est parti chez la robe noire lui demander son argent, ce dernier, signale l’émigré, l’a insulté et menacé avant de lui faire savoir qu’il fait partie du pouvoir. Le journal Le Témoin signale qu’il a tenté en vain de joindre Me El Hadj Diouf pour recueillir sa version.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom