Un tombeau vieux de 4.300 ans rouvert en Egypte, voici ce qu’il renferme (photos)

En vue de favoriser le développement du tourisme, des responsables égyptiens ont rouvert au public le 8 septembre la tombe de Mehou, l’un des vizirs du pharaon Pépi 1er de la VIème dynastie, et ce pour la première fois depuis sa découverte en 1940 par l’archéologue Zaki Saad.

Le Caire a rendu accessible au public une tombe vieille d’au moins 4.300 ans située dans la nécropole de Saqqara, près de Gizeh. Elle appartint à Mehou, fonctionnaire pharaonique et parent du premier roi de la sixième dynastie, relate le site d’actualités jordanien Al Bawaba.

Les six chambres funéraires sont presqu’entièrement couvertes de hiéroglyphes et de dessins, montrant entre autres Mehou pratiquant la pêche, assurant une récolte ou faisant une danse acrobatique. Les 48 titres de Mehou sont également exposés sur les murs, ainsi que la noce de deux crocodiles, selon The Global News.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par HuffPostItalia (@huffpostitalia) le

«C’était un homme important», a déclaré Zahi Hawass, ancien ministre égyptien des antiquités, à la chaîne saoudienne Al-Arabiya. «C’était un vizir; il était chef des juges; il était aussi gouverneur du palais».

Dans la foulée des printemps arabes en 2011, le secteur du tourisme en Égypte a beaucoup souffert, le flux touristique ayant diminué de plusieurs millions de personnes. Selon l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies, le pays est passé de 14 millions de touristes en 2010 à 5,3 millions en 2016. Fin 2017, les chiffres ont toutefois augmenté, avec environ 8,2 millions de touristes se rendant dans le pays.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Noticias RCN (@noticiasrcn) le

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom