Une Bizarrerie ? El Capo déclaré non coupable du meurtre Mafatim Mbaye à Thiès mais affecté à Dakar

Il fait les choux gras de presse depuis le 16 août dernier, après la mort d’Amar Mafatim Mbaye du nom de ce boulanger et conducteur de moto-jakarta décédé à Thiès dans des conditions non encore élucidée.

En cause, le chef de la brigade de recherche de la police des Parcelles-assainies, Makha Diop, plus connu sous le sobriquet de El Capo avait été cité comme étant l’auteur de ce crime du fils de Lazaret. Les conducteurs de Jakarta à Thiès en avaient ainsi marre du flic aux dreadlocks dont les  procédés frisent l’anormalité.

El Capo sera considéré par ces derniers comme “persona non grata” dans la cité du rail.

Il est donc  exfiltré de Thiès, car nos sources nous renseignent qu’il est affecté à Dakar, à la direction de la police judiciaire.  

Accusé par le public d’être l’auteur du drame, le policier aux locks avait disparu de la circulation thiéssoise. Selon des sources, il est désormais affecté à la Direction de la Police judiciaire à Dakar.

Dans la cité du rail, la polémique continue d’enfler. Alors que certains parlent d’accident, les proches du défunt, par l’entremise du père qui a fait face à la presse, insistent que son fils a été assassiné.

Pourtant l’autopsie réalisée sur le corps avait conduit à la thèse de l’accident. Le défunt serait tombé de sa moto jakarta. Ainsi, ces informations devait faire croire que le policier El Capo était innocent. 

La grande question pourquoi il a été muté à la police judiciaire de Dakar ?  Peut être l’enquête toujours en cours pourra nous édifier même si le verdict de l’autopsie écarte le policier du potentiel meurtrier du boulanger.

Marié et père de quatre enfants dont l’aîné est âgé de 13 ans, Amar Mbaye laisse derrière une épouse qui porte une grossesse à terme. Son père garde de lui l’image d’une personne « attachée à sa famille ». 

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom