Une Miss Ukraine porte plainte contre Miss Monde pour « sexisme »

Veronika Didusenko a décidé de trainer les organisateurs du concours Miss Monde en justice. Elle accuse notamment l’organisation de « sexisme ».

Veronika Didusenko est bien décidée à se battre pour ses droits. La reine de beauté de 24 ans a décidé de porter plainte contre l’organisation Miss Monde. Elle accuse les organisateurs de l’empêcher de participer au concours car elle est maman. Pour elle, c’est un motif de discrimination prouvant que l’organisation est « sexiste« . La jeune femme divorcée espère pouvoir participer au concours et aimerait que les conditions soient remises au goût du jour.

Elle se base pour sa plainte sur une loi de 2010 au sujet l’égalité des chances. À noter que l’organisation est basée aux Royaume-Uni et dépendrait de cette loi. Et pourtant, depuis 1951, il est ouvertement stipulé que les mères et femmes mariées ne peuvent prétendre à la couronne. Veronika Didusenko a vu ses chances de devenir Miss Monde s’évaporer après avoir reçu le titre de Miss Ukraine, en raison de son statut de mère d’un petit garçon de 5 ans.

La finale de Miss Monde aura lieu dans deux semaines à Londres. Il s’agit du plus grand concours de beauté organisé jusqu’à ce jour. Les 118 candidates doivent signer un papier qui stipule qu’elles n’ont pas d’enfants et ne sont pas mariées. « C’était vraiment humiliant quand j’ai été disqualifiée. Je ne pouvais pas croire qu’ils feraient une chose pareille de nos jours », a confié la plaignante. Julia Morley, la directrice générale de Miss Monde s’est défendue en affirmant qu’il s’agit seulement de protéger le bien-être des enfants avec cette règle. Veronika Didusenko va-t-elle obtenir gain de cause ?

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom