Université de Dakar : Ce que l’on sait du kidnapping d’une étudiante en médecine

L’Amicale des étudiants de la faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop dénonce l’insécurité à la suite d’un enlèvement d’une étudiante et qui a été retrouvée à Thiès.

“Il y a eu des cambriolages, des agressions au sein du campus social comme du campus pédagogique. D’ailleurs, ce mercredi 28 novembre, aux environs de 19 h,  il y a eu une de nos camarades, qui est en faculté de Médecine, qui a été victime d’un enlèvement à la sortie de son cours», a martelé le porte-parole des étudiants.

Les étudiants de la Fac de Médecine revendiquent ainsi l’éclairage sur leur campus. L’amicale décrète, de ce fait, une journée noire et menace de passer à la vitesse supérieure, si les autorités ne prennent pas acte de leurs doléances.

Viols, enlèvements et agressions récurrentes

« Il y a eu des cambriolages, des agressions au sein même du campus social, comme du campus pédagogique. D’ailleurs, ce mercredi, aux environs de 19 heures, après avoir fait son cours, il y a une de nos camarades qui est en Faculté de Médecine qui a été victime d’un enlèvement. C’est ce que nous déplorons aujourd’hui. L’université ne devait pas être dans cette situation-là», tonne leur porte-parole.

Selon lui, « il n’y a pas d’éclairage au niveau de l’allée de Claudel, et au niveau du ‘Couloir de la mort’ également pas d’éclairage. Actuellement, les vigiles du COUD ne sont pas là, parce qu’ils disent qu’ils ne sont pas payés. Nous réclamons qu’ils y aient des postes de vigiles ».

Toutefois ces étudiants n’excluent pas de passer à la vitesse supérieure, si jamais les autorités ne réagissent pas, rapporte Zig Fm.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom