URGENT ! L’animatrice de la 7tv, Adja Astou placée en garde en vue après son dérapage verbal

Comme on aurait pu s’y attendre, la sortie maladroite de l’animatrice de la 7tv, Adja Astou, a créé un tsunami de réactions aussi révoltantes les unes que les autres. 

Elle a été convoquée ce samedi à la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane pour des propos déplacés contre l’ethnie halpuular, a été placée en garde-à-vue.

Selon une source, elle a été auditionnée en même temps que sa patronne, la directrice de la chaîne, Maïmouna Ndour Faye. Cette dernière est repartie libre après son audition.

Un peu plutôt des dizaines de jeunes halpuular ont manifesté devant le siège de la chaîne aux Mamelles où la gendarmerie est intervenue pour éviter des débordements.

Adja Astou aurait affirmé lors d’une émission à ladite chaîne que « le viol est plus fréquent chez la communauté Al-pulhar. Une vive polémique s’est alors enflammée sur les réseaux, après le partage de ses propos.

Entre temps, la Directrice générale de la « 7tv », Maïmouna Ndourye Faye a condamné les propos de sa collaboratrice et présenté les excuses de la chaîne. « Ce sont des propos malheureux que nous condamnons tous. Nous sommes secoués par cette affaire. Nous présentons excuses encore une fois à tout le peuple sénégalais et à la communauté hapulaar », a-t-elle dit, tout en regrettant la tournure de l’affaire. « Avec les aléas du direct, il peut arriver que la langue fourche, trahisse la pensée mais ce n’est pas ce qu’Adja Astou a voulu dire », a-t-elle ajouté.

A sa suite, la mise en cause a regretté ses propos et présenté aussi ses excuses. «Ce qui s’est passé, était une erreur de ma part. Je reconnais avoir porté du tort à la communauté halpulaar à laquelle j’appartiens. Mais, ce n’étais pas mon intention, je me suis trompée », a-t-elle fait savoir. 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom