URGENT ! L’icône mondial Karl Lagerfeld est décédé à l’âge de 85 ans !

Le grand couturier de la maison Chanel s’est éteint ce mardi.

Il a été l’un des couturiers les plus célèbres de ces soixante dernières années et sa créativité visionnaire s’étend au-delà de la mode pour inclure la photographie, l’illustration, le style et l’édition. En plus d’être le directeur créatif de sa marque éponyme, Karl Lagerfeld a été également celui des maisons de couture Chanel et Fendi depuis près de 40 ans. Il est mort ce 19 février à 85 ans.

Créateur de génie, personnage énigmatique et couturier exigeant à la verve cinglante, Karl Lagerfeld s’est éteint ce mardi 19 février. Auréolé d’un épais mystère – personne ne saurait attester précisément de sa date de naissance ni ne connaît avec certitude les détails de sa vie privée –, le directeur artistique au catogan poudré et lunettes de soleil opaques aura bouleversé l’histoire de la mode en général et celle des maisons de couture Chanel et Fendi (pour le prêt-à-porter femme) en particulier, parvenant toujours à capter l’air du temps avec humour.

Nul ne peut affirmer l’âge du couturier allemand. Pendant des années, ce dernier a volontairement semé le doute sur le sujet, se targuant de ne pas connaître lui-même sa date d’anniversaire. Toutefois, on imagine que Karl Lagerfeld – de son vrai nom Karl Otto Lagerfeldt – a environ une vingtaine d’années lorsqu’il arrive à Paris avec sa mère – une Prussienne. Comme une suite logique à la jeunesse aisée qu’il a menée outre-Rhin, Karl Lagerfeld, fils d’un homme d’affaires scandinave, pose ses valises dans un hôtel particulier germanopratin du Quai Voltaire, en 1954. À peine débarqué dans la capitale de la mode, les vents lui sont favorables. Ainsi, le jeune Karl remporte le premier prix du concours du « Secrétariat international de la laine », ex æquo avec un autre jeune couturier, Yves Saint Laurent – son futur meilleur ennemi. Le couturier Pierre Balmain, qui fait partie du jury, le remarque et le recrute alors comme assistant.

Il aimait se décrire « comme une machine »

Génie prolifique, photographe, éditeur, Karl Lagerfeld a marqué à jamais l’histoire de la couture française. Celui qui a débuté avec Pierre Balmain a créé un univers d’une jeunesse inouïe, entre grand classicisme et futurisme visionnaire.

Indifférent aux rythmes insoutenables des défilés de mode, il aimait se décrire « comme une machine », à l’exigence absolue. « Lorsque vous êtes à la tête d’une affaire qui brasse des milliards d’euros, vous êtes obligé de tenir le rythme. Et si cela ne vous convient pas, rien ne vous empêche de bricoler dans votre chambre », déclarait le designer, connu pour ses formules assassines.

Karl Lagerfeld était directeur artistique de la haute couture Chanel depuis 1983, de la maison italienne Fendi à Rome depuis 1965 et de sa propre ligne depuis 1984.


A voir également : Reportage sur Karl Lagerfeld. Ce reportage met en scène le célèbre designer dessinant les

 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom