URGENT ! Moustapha Niass président de l’assemblée national serait victime d’un malaise cardiaque

    Des informations dénichées sur Facebook affirment que le Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal aurait eu un malaise et évacué à l’hôpital. L’information reste cependant à être vérifier.

    Sur Facebook nous pouvons lire ceci : “Moustapha Niass président de l’assemblée national victime d’un malaise cardiaque.”

    Cependant aucune source ni parlementaire que familiale ne viennent confirmer ces informations. Nous suivons de très prés cette information qui est commenté différemment par les internautes dans un contexte très tendu où l’Assemblée Nationale avait cristallisé toutes les forces vives du Sénégal lors de la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko. 

    Un vieux Baobab survivant à tous les régimes

    À plus de 80 ans, Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale, demeure un allié indispensable du chef de l’État sénégalais, Macky Sall. Et entend peser de tout son poids lors de la présidentielle de 2019.

    « Moustapha Niasse est âgé. Comme Senghor avant lui, il doit passer le témoin à la jeune génération », lancait Hélène Tine, l’ex-porte-parole de l’Alliance des forces de progrès (AFP), le parti… de Niasse, précisément en 2018. « Au Sénégal, les anciens veulent conserver le pouvoir pour des raisons inavouées, et la nouvelle génération doit les pousser à partir à la retraite politique », clame de son côté Malick Gakou, l’ancien numéro deux de l’AFP. Moustapha Niasse agace.

    À plus de 80 ans, il pourrait goûter un repos heureux dans sa belle villa de la corniche de Dakar. Mais le vieux lion s’accroche à son poste de président de l’Assemblée nationale, qu’il occupe depuis juillet 2012. Et pas seulement pour le titre. L’homme a la politique dans le sang. Il entend peser sur la présidentielle de février prochain. Il veut se rendre indispensable.

    Rêve de présidence

    Longtemps, Moustapha Niasse a rêvé d’être président. Aujourd’hui, il sait qu’il n’y arrivera pas, car il a dépassé la limite d’âge, fixée à 75 ans. Mais comme dit le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, un homme clé de l’Alliance pour la République, parti au pouvoir, « Moustapha Niasse est, avec le président Macky Sall et le socialiste Ousmane Tanor Dieng, l’un des trois piliers de Benno Bokk Yakaar (BBY) » – la coalition qui gouverne le Sénégal depuis mars 2012.

    Après les législatives de juillet 2017, beaucoup ont lorgné son poste, à commencer par Moustapha Cissé Lo, l’acien président du Parlement de la CEDEAO. Le challenger était sérieux, mais Niasse a gagné.

    « Son parcours force le respect, dit Mame Mbaye Niang. Personne, à part le chef de l’État, n’a une telle maîtrise des dossiers. Et dans une majorité parlementaire où cohabitent huit ou neuf formations politiques, il a l’expertise et l’expérience pour maintenir la cohésion de BBY à l’Assemblée nationale et pour donner au groupe une mentalité de gagneur jusqu’à la présidentielle. »

    Souhaitons que l’information ne soient pas confirmée, auquel cas contraire, nous lui souhaitons prompt rétablissement.


    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom