(VIDEO) Benoît XVI à la Mecque ? Le concerné se dit préparer à son dernier voyage qu’est la mort

Depuis dimanche 26 août, une vidéo montrant un homme vêtu d’une étoffe blanche et participant au rituel de la “lapidation de Satan”, lors du pèlerinage de La Mecque, circule sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, plusieurs internautes assurent qu’il s’agit… de l’ancien pape Benoît XVI, selon eux désormais converti à l’islam. Est ce vrai ? 

Le pèlerinage à La Mecque (Hajj), qui constitue l’un des cinq piliers de l’Islam, a débuté dimanche 19 août. Dans une publication Facebook datée du dimanche 26 août et partagée plus de 30 mille fois, un internaute assure que l’ancien Pape Benoît XVI, a été “repéré en Arabie Saoudite accomplissant le Hajj” après avoir “découvert que l’islam est la vraie religion de Dieu”.

D’autres utilisateurs du réseau social ont relayé cette affirmation, toujours avec la même vidéo, comme ici ou ici.

La rédaction des Observateurs a été alertée à plusieurs reprises au sujet de ces images ce mardi 28 août. Or, c’est en réalité un exemple d’intox très simple à vérifier…

1. Regarder attentivement les images

D’abord, en regardant avec attention les images, le visage de la personne vêtue de blanc présenté comme Benoît XVI… ne ressemble pas vraiment à Benoît XVI.

Ensuite, on remarque que la vidéo est au format carré, le format d’Instagram, et qu’un crédit défile sur les images “Instgram al _ saud _”.

2. Retrouver les images ailleurs

Avec le crédit qui apparaît sur les images, il est facile de se rendre sur le compte Instagram mentionné, qui se présente comme une “page fan” de la famille royale saoudienne. On y retrouve, dans les publications les plus récentes, la même vidéo mais cette fois-ci avec une tout autre légende : “Le Prince Khaled Al-Fayçal hier soir au Ramy al-Jamarat”. Le Ramy al-Jamarat est le rituel du lancer de pierre qui s’effectue lors de la troisième journée du pèlerinage à La Mecque et symbolisant la “lapidation de Satan”.

 Dans la foulée de cette vidéo, une photo a également été publiée sur ce compte Instagram, avec les mêmes protagonistes. L’image, de meilleure qualité, permet encore une fois de reconnaître le prince Khaled Al-Fayçal, gouverneur de La Mecque.

3. Lire les commentaires et croiser les sources

En cas de doute, lire les commentaires peut parfois être utile… Plusieurs internautes avaient en effet reconnu le gouverneur. Avec une simple recherche sur Facebook comportant les mots “pape” et “Mecque”, il était également possible de retrouver des publications contredisant la rumeur.

Par ailleurs, aucun article récent aucune agence de presse ou médias sérieux ne fait mention d’une conversion de Benoît XVI à l’Islam. L’ancien pape avait démissionné en 2013. Aujourd’hui âgé de 91 ans, il se repose dans un monastère près du Vatican.

Benoît XVI dit se préparer à la mort

Loin de la polémique, le pape émérite Benoît XVI, qui fêtera en avril ses 91 ans, a dit dans une lettre au courrier des lecteurs du Corriere della qu’il se préparait à son dernier voyage. “Dans le lent dépérissement de ma force physique, intérieurement, je suis en pèlerinage vers la Maison” du seigneur, écrit Joseph Ratzinger au journal, qui l’avait informé de la préoccupation de nombre de ses lecteurs quant à son état de santé. Le pape émérite se dit ému que “tant de lecteurs souhaitent savoir comment se passe cette dernière période de (sa) vie”.

“C’est une grande grâce pour moi d’être entouré, dans ce dernier bout de chemin parfois un peu fatigant, d’une affection et d’une bonté tels que je n’aurais pas imaginée”, écrit encore Benoît XVI. Depuis sa révolutionnaire démission en février 2013, le pape émérite allemand vit sa retraite dans un petit monastère au Vatican, en compagnie de quatre religieuses et de son secrétaire personnel Georg Gänswein. Il y a deux ans, ce dernier avait déjà annoncé que Benoît XVI était “en train de s’éteindre comme une bougie, lentement et sereinement”.

Il célèbre la messe tous les jours, prie beaucoup, reçoit à petites doses des visiteurs et répond à un volumineux courrier. Il écoute en outre des journaux télévisés le soir et reçoit plusieurs quotidiens catholiques ainsi que des publications de théologie. “Il n’a plus la maîtrise de ses mains, il ne peut plus jouer de piano, il voit très mal, mais il a une lucidité parfaite, il se souvient de tout”, décrivait l’an dernier un haut prélat du Vatican.

 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom