(Vidéo) Les images de l’expulsion de Thione Seck du PENC-MI

En cette matinée du mercredi 3 octobre des huissiers et policiers ont fait une descente au PENC-MI, la boite de nuit de Thione Seck, pour l’expulser. Tout son matériel et autres équipements étaient sortis et exposés dans la rue. Ni l’artiste ni le propriétaire n’était tout de même présent sur les lieux. 

Joint au téléphone, Thione Seck a affirmé que cette procédure qui date de 2014 est caduque et que toutes les allégations formulées sur sa personne dans cette affaire sont fausses. Il soutient qu’il n’a ni arriéré ni retard de location qu’il devrait au propriétaire Saliou Diagne.

Du reste, une fois mis au courant de la situation, Thione Seck et son avocat maître Sèye ont envoyé un huissier pour faire le constat et écrire un rapport.
Quelques heures après, l’expulsion a finalement tourné court et les bagages remis en place…


 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom