VIDÉO – Sermon explosif de l’imam El Hadj Malick Diagne : « Chacun considère sa Tariqa comme étant la meilleure… »

C‘est à 9 heures, dans la ferveur et la dévotion que l’imam El Hadj Malick Diagne a dirigé la prière de l’Aïd El Kabir en ce lundi 12 août à la grande mosquée de Dakar. Suite à l’absence de l’mam Alioune Moussa Samb pour des raisons de santé, El Hadj Malick Diagne a été désigné à cet effet.   

Dans son sermon, l’imam a commencé son prêche en déplorant la guéguerre animée par des disciples qui méconnaissent en réalité la valeur et les idéaux prônés par les précurseurs des confréries. « Au Sénégal, au lieu de brandir les enseignements et préceptes de l’Islam, on met en avant notre appartenance à telle ou telle famille religieuse. Une vraie missive que l’imam a concoctée lors de son adresse à la communauté musulmane qui a prié à la grande mosquée de Dakar. Les sénégalais privilégient l’identification à un foyer religieux et chacun considère que la Tariqa à laquelle il s’identifie est la meilleure.

À ce titre, El Hadj Malick Diagne de souligner que le premier à avoir entrepris des actions pour l’union et la cohésion entre musulmans toutes confessions confondues est sans nul doute le regretté Khalife général des Mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké.

« Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké avait combattu cette division entre musulmans dès son accession au Khilafat », a soutenu l’imam qui a assuré l’intérim en l’absence de l’imam Alioune Moussa Samb.  Pour lui, les musulmans gagneraient en faisant les recommandations de Dieu et en suivant les pas du prophète Mohamed (PSL) ainsi que ses fidèles compagnons.  

Brossant l’actualité, l’imam a formulé des prières pour un hivernage abondant mais aussi un climat social apaisé marqué par un dialogue permanent.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom