Violation des mesures d’urgence lié au COVID-19 : Un chauffeur interurbain arrêté à Touba et envoyé en prison

Des sénégalais en violation des mesures d’urgence, édictées pour endiguer le coronavirus, continuent de voyager entre les régions. Ce qui avait poussé Macky Sall à durcir les sanction. Dimanche passé, E. F. Ndiaye en a fait les frais. après avoir été cueilli par les policiers du commissariat spécial de Touba.

La police de Kaolack avait immobilisé son véhicule par des sabots pour transport irrégulier. Mais le chauffeur les a enlevés avant de disparaître à bord de sa R21. Ainsi les éléments du commissaire divisionnaire Bassirou Sarr ont-ils été avisés de ladite affaire.

Ces derniers s’étaient mis à ses trousses et l’ont alpagué. En effet, le chauffeur se jouaient des forces de l’ordre pour transporter des passagers entre Touba et Kaolack. E. F. Ndiaye violait l’arrêté interdisant les transports interurbains et mettait en danger la vie d’autrui. Finalement, il a été déféré au parquet de Diourbel lundi dernier. Selon toujours nos sources, il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour transport irrégulier et violation de l’état d’urgence.

L’homme croupit actuellement à la prison de Diourbel en attendant son jugement en flagrant délit. En effet, des chauffeurs et conducteurs de motos Jakarta sont accusés d’avoir propagé le virus dans plusieurs localités du pays.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom