Voici pourquoi le cancer est devenu la première cause de mort dans les pays riches

Katie Bourne 25 ans -Royaume Unis - Malade du cancer du col de l'utérus

Selon deux nouvelles études, le cancer tue davantage que les maladies cardiovasculaires dans les pays riches. Dans 10 ans, le cancer sera probablement la première cause de décès dans le monde. 

Les maladies cardiovasculaires demeurent la première cause de mortalité dans le monde chez l’adulte d’âge moyen. Toutefois, le cancer est aussi à craindre, notamment dans les pays riches puisque selon deux nouvelles enquêtes publiées le 3 septembre dernier dans la revue scientifique britannique The Lancet, il devient la principale cause de décès dans les pays à revenu élevé. Il est même « probable que le cancer deviendra la cause la plus courante de décès dans le monde dans quelques décennies », selon ces chercheurs.

Les auteurs de ces enquêtes ont étudié, de 2005 à 2016, une population de 160 000 adultes dans 21 pays aux revenus élevés, moyens et faibles. En 2017, les maladies cardiaques représentent plus de 40 % des décès, soit environ 17,7 millions de personnes, tandis que le cancer cause un peu plus du quart (26%) de tous les décès. Mais dans les pays riches, le résultat est alarmant : le cancer tue désormais 2,5 fois plus de gens que les maladies cardiaques

En ce qui concerne les pays à faible revenu, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès puisqu’elles tuent trois fois plus que le cancer. Pourtant, les habitants de pays à faible revenu sont moins exposés aux risques de maladie cardiovasculaire. 

L’explication de ce paradoxe ? L’accès et la qualité des soins apportés à ces populations sont nettement moins bonne que dans les pays riches. 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom