Vol à l’Adie du Sénégal : Voici pourquoi le gendarme a dérobé les 212 ordinateurs

Nouvelle révélation dans l’affaire des ordinateurs volés à l’Agence de l’informatique de l’État (Adie). M. F., le gendarme chef de poste des locaux, qui a avoué son forfait, justifie son acte.

Selon Le Soleil, il aurait volé les ordinateurs après qu’on lui a promis un écran plat, de l’argent et un voyage à l’étranger. Mais, à la place d’un voyage, il s’est retrouvé à la prison.
De 25 (22 portables et 3 fixes), le préjudice est passé à 212 ordinateurs volés à l’Adie. Les ordinateurs portables ont été achetés à 250 000 l’unité et les fixes entre 300 000 et 350 000 Fcfa.

Un deal bien huilé qui a permis de subtiliser 212 ordinateurs

Le Directeur général, Cheikh Bakhoum, outré par des vols répétitifs, avait saisi la Division des investigations criminelles (Dic) à travers une plainte. Et l’enquête ouverte par les limiers a rapidement porté ses premiers fruits. Résultat des courses, M. Faye, le chef de poste de la gendarmerie des locaux de l’Adie, sera arrêté après recoupements et auditions de toutes les personnes qui ont accès aux lieux. D’après ces journaux, c’est lui qui soutirait les ordinateurs des lieux où ils étaient gardés.

L’interpellation du principal receleur des machines, en l’occurrence Nd. Thiam, a permis aux limiers de retracer et de localiser toutes les autres personnes qui sont impliquées dans cette affaire, de près ou de loin.

Toute la bande, forte de 10 personnes, a été mise hors état de nuire. Ils se trouvent dans les locaux de la Dic.

L’enquête, menée par la Division des investigations criminelles (Dic), pourrait être bouclé dans la semaine. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom