VOL SUPERSONIQUE : Le mythique “Concorde” a désormais un nouveau successeur 

Un premier prototype, développé par la société américaine Boom Supersonic, pourrait décoller dès cette année. Un demi-siècle aprèsla mise en service du Concorde une nouvelle génération d’avion supersonique pourrait voler dès 2020.

La société Boom Supersonic, basée au Colorado aux Etats-Unis a annoncé avoir levé 87 millions d’euros. Soutenue par plusieurs fonds d’investissement et des groupes technologiques américains Google, Airbnb et Dropbox, son objectif est de développer rapidement un appareil capable de voler à Mach 2,2, soit deux fois la vitesse du son.

Ce projet baptisé « Overture » pourrait emporter à son bord cinquante passagers. Un vol New York-Londres prendrait alors environ 3 heures et 15 minutes contre 8 heures et 15 minutes avec un avion « classique ». Les vols entre Sydney et Los Angeles auraient une durée de 6 heures et 45 minutes.

L’XB-1 a des faux airs de Concorde

Cette entreprise fondée en 2014 a commencé à assembler un prototype à l’échelle d’un tiers de son avion de ligne commercial prévu.

Ce véhicule XB-1 pourrait prendre son envol dès cette année sous le contrôle du pilote d’essai en chef Bill « Doc » Shoemaker. L’idée est de pouvoir sur ce prototype valider les concepts d’aérodynamique, les nouveaux matériaux et le système de propulsion.

Cet avion aux faux airs de Concorde avec son nez allongé et son aile delta devrait utiliser des technologies qui permettront à l’avion d’être silencieux au décollage et à l’atterrissage et d’y intégrer des carburants plus propres.

L’idée de Boom est notamment d’abandonner le système de postcombustion (injection de carburant supplémentaire dans la tuyère après la turbine du réacteur pour donner une poussée supérieure) très coûteux en carburant.

Des billets au prix d’une classe affaires

Depuis la fin du Concorde, de nombreux projets d’avions supersoniques ont été remisés dans les tiroirs en raison des coûts élevés, des nuisances sonores et des capacités limitées de passagers de ces avions.

Cette fois-ci, Blake Scholl, le patron de Boom Supersonic et ancien employé d’Amazon promet « le premier avion supersonique économiquement viable au monde ». « Le prix final du billet sera fixé par les compagnies aériennes, mais nous concevons les avions de manière à ce que les compagnies puissent fonctionner de manière rentable tout en facturant les mêmes tarifs que la classe affaires actuelle. Notre vision ultime est de réduire les coûts rendre le vol supersonique encore plus abordable et accessible », précise la compagnie sur son site Internet.

Selon Boom Supersonic, les premiers avions de ligne à usage commerciaux pourraient être prêts au milieu des années 2020. Boom a déclaré que Virgin Group et Japan Airlines étaient déjà intéressés pour 30 avions au total.

D’autres projets d’avions supersoniques sont en cours de développement. Boeing a dévoilé en juin son concept d’avion de ligne « hypersonique » qu’il espère faire voler à Mach 5 (soit cinq fois la vitesse du son) pour une mise en service éventuelle dans 20 ou 30 ans.

En avril dernier la Nasa avait signé un accord avec l’autre géant américain, Lockheed Martin, portant sur le développement d’un « Avion-X ».

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom