Wade, une arme pour Macky Sall pour neutraliser Ousmane Sonko

Soixante-douze heures jours après les «retrouvailles» et poignées de mains entre le Chef de l’Etat Macky Sall et l’ancien Président Abdoulaye Wade, les secrets de l’audience commencent à tomber à compte-gouttes.

Selon des sources dignes de foi en provenance du Palais sis à l’avenue Roume, à Dakar, il a été beaucoup question, dans les échanges entre le «père» et le «fils» (Abdoulaye Wade et Macky Sall) du leader du Pastef/Les patriotes Ousmane Sonko. «Le nom du patron de Pastef est revenu à plusieurs reprises dans les discussions entre les deux hommes d’Etat. Abdoulaye Wade a même dit et conseillé le Président de la République Macky Sall de mettre fin à la vague d’arrestations des responsables politiques de l’opposition tout en faisant allusion à Ousmane Sonko», renseignent nos sources.

«D’ailleurs, le Pape du Sopi, à quelques heures de sa rencontre avec le Président Sall a eu un entretien téléphonique de plusieurs minutes avec Ousmane Sonko avant qu’il ne parte à Ziguinchor pour sa visite de 48 heures», a soutenu nos gorges profondes. Du côté de Pastef/Les Patriotes, «affirmatif ! Le président de notre parti a eu un entretien téléphonique avec le Président Wade il y’a quelques jours seulement avant sa venue à Ziguinchor. Mais, je dois vous avouer que je ne peux rien vous dire sur quoi ils ont échangé. C’est tout ce que j’ai à vous dire sur cet entretien qui nous a été notifié par notre leader politique», nous-a confié sous le couvert de l’anonymat un  proche et fidèle lieutenant d’Ousmane Sonko.

Le vent de «détente» qui souffle depuis quelques temps dans le lanterneau politique et qui a animé ses discussions «secrètes» entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, «le Président Macky Sall a même, et solennellement demandé à son prédécesseur, compte des relations particulières qu’il entretient avec Ousmane Sonko de le rencontrer afin qu’il puisse venir jouer sa partition dans ce climat de décrispation qui prévaut aujourd’hui dans le pays. Sans hésiter, Abdoulaye Wade lui a donné son accord de principe», dixit nos sources.

Une rencontre entre Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko qui pourrait se concrétiser dans les prochains jours. Du côté des Pastef/Les Patriotes dans la capitale, la prudence est de mise. «Nous restons très prudents car, nous n’accepterons aucun «deal» entre Abdoulaye Wade et notre leader politique au profit de Macky Sall», ont prévenu les Patriotes. «En plus de perdre énormément de temps à parler de questions dont on ignore encore les tenants et aboutissants, de telles attitudes sont anti-démocratiques en ce qu’elles dénient à chaque citoyen ou groupe de citoyens la liberté et le droit de s’associer selon ses convenances.
À Pastef, le principe est de reconnaître ce droit à tout un chacun tant que ça ne va pas dans le sens contraire à l’intérêt national dont la défense est le credo fondateur de notre engagement et de notre action politique», a toujours recommandé l’ex Inspecteur des Impôts et Domaines (Ousmane Sonko) à ses militants. «Si la rencontre entre Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko se concrétiser, ce dernier pourrait bénéficier dans les prochains jours d’un meilleur sort, à la faveur du dialogue national en cours», pensent des observateurs avertis de la scène politique à Ziguinchor
                                
PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom