WISCONSIN : Un baby-sitter rend un bébé mort à sa mère en le déguisant comme s’il dormait

Une baby-sitter du Wisconsin fait face à une accusation de meurtre au premier degré après que les autorités ont déclaré qu’un bébé de deux mois était décédé des suites d’un traumatisme contondant. Elle avait ensuite tenté de cacher le décès en rendant le garçon à sa mère, enveloppé dans une combinaison de neige et attaché à un siège de voiture avec un chapeau tiré sur ses yeux, selon une plainte pénale sur l’incident en octobre.

La mère a déclaré aux autorités qu’elle pensait que son fils dormait et l’a emmené dans une laverie automatique. Elle a découvert qu’il ne respirait pas et qu’il était froid au toucher quand elle a essayé de le faire sortir du siège auto. Selon la plainte, elle a commencé à administrer la RCR à l’enfant pendant que sa sœur appelait le 911.

La mise en cause, Marissa Tietsort, a été inculpée  et détenue depuis octobre, dans l’attente d’un cautionnement de 500 000 dollars, selon le journal Wausau Daily Herald.

La plainte ne permettait pas de savoir si Tietsort avait inscrit un plaidoyer. Les appels au bureau du procureur du comté de Marathon et au bureau du défenseur public à Wausau n’ont pas été immédiatement retournés. De nombreuses tentatives de joindre les parents de Tietsort par téléphone et par courrier électronique ont également été infructueuses.

Les autorités ont indiqué que la mère avait déposé l’enfant chez Tietsort vers 15h30 ou 16h le 18 octobre 2018, selon la plainte. Environ deux heures plus tard, la mère a reçu un message de Tietsort dans lequel elle lui disait qu’elle avait été accusée d’abus commis sur des enfants dans une affaire de presse locale.

Tietsort aurait dit à la mère qu’en conséquence, elle n’était pas autorisée à être en contact avec des enfants et avait demandé à la mère de ne dire à personne qu’elle s’occupait du fils de la femme et d’un autre enfant.

La mère est venue chercher les deux enfants peu après 21 heures, selon la plainte.

Elle «pensait que [le bébé] dormait, comme il dormait normalement à cette heure de la journée», a écrit un enquêteur dans la plainte. Quand elle est allée retirer le bébé du siège-auto, «ses jambes étaient rigides et restaient pliées au genou».

Les autorités ont retrouvé Tietsort dans un hôtel de la région à 4h15 du matin. Elle aurait dit aux détectives que l’enfant était mort sous ses soins et qu’elle n’avait pas «vérifié le pouls, elle n’avait pas cherché de l’aide et n’avait aucun moyen de réanimation.  »

«Tietsort a admis qu’elle avait posé le corps sans vie du bébé sur le sol dans le couloir de sa maison, l’avait habillé du costume de neige et avait ensuite placé son corps dans le siège de la voiture avec ses couvertures», selon le récit de l’enquêteur.

Lorsque son petit ami est rentré à la maison vers 18h30, Tietsort ne lui a pas parlé de la mort du bébé, mais a plutôt bouclé le siège auto du bébé dans son véhicule et l’a conduite avec son petit ami et son propre fils dans un McDonald’s local, où ils ont mangé selon la plainte.

Tietsort aurait avoué que lorsque la mère est venue chercher son fils, elle a «délibérément mis un chapeau sur les yeux du [bébé] pour que la… mère ne se rende pas compte que son fils était mort».

Un médecin légiste qui a effectué l’autopsie a déterminé que l’enfant était décédé de trois blessures distinctes causées par une force contondante à la tête, selon la plainte.

Après avoir rendu le bébé sans vie à sa mère, les enquêteurs affirment que Tietsort est allée nager dans la piscine d’un hôtel avec son petit ami et son fils.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom