Ziguinchor : La sage-femme du poste de santé de Boutoupa Camaracounda s’éclaire à la bougie pour assister les accouchements

L’information est donnée par l’une des voix autorisées de la commune rurale de Boutoupa Camaracounda. Nfamara Biaye, adjoint au maire, a révélé qu’au niveau du poste de santé du chef-lieu de commune, la sage-femme éprouve d’énormes difficultés pendant la nuit pour assister les femmes lors d’accouchement. Faute d’électricité, indique-t-il, cette dernière utilise des bougies pour faire son travail.

A la tombée de la nuit, les vingt quatre villages que polarise la commune rurale de Boutoupa Camaracounda située dans le département de Ziguinchor broie du noir. Pour cause, la zone est confrontée à un manque d’électricité.

Cette situation, selon les autorités municipales, entraine de nombreuses difficultés, surtout sur le plan sanitaire. Selon l’adjoint au maire, Nfamara Biaye, le manque de courant se fait surtout ressentir au niveau du poste de santé. «La nuit, la sagefemme utilise des bougies pour assister les femmes en travail. C’est une situation particulièrement déplorable», se plaint-il. A l’en croire, toutes autorités ont été pratiquement interpellées sur la question qui reste toujours entière. «Récemment, le président de la République s’est prononcé sur le cas de notre commune, mais il n’y a aucun début de solution. On ne sait pas où se situe le problème.»

Dans ce même sillage, Monsieur Biaye soutient que les établissements scolaires (le collège et l’école primaire) ne sont pas épargnés. «Notre collège a des ordinateurs et d’autres matériels, mais ils sont pas utilisés à cause de l’absence d’électricité. Nos enfants n’ont jamais utilisé ces ordinateurs, faute de courant», dit-il. Non sans laisser entendre que L’équipe municipale rencontre d’énormes difficultés pour faire correctement son travail.

«Pour la photocopie, il faut aller jusqu’à Niaguiss ou à Ziguinchor», relève Nfamara Biaye qui estime que l’électrification de la zone a été l’une des promesse de campagne électorale du candidat Macky Sall lors de la dernière présidentielle. «C’est l’une des rares communes du département de Ziguinchor où Benno Bokk Yakaar a gagnée lors de la présidentielle. Mais aujourd’hui, nous avons honte de regarder les populations dans les yeux», sérine Nfamara Biaye.

Lamine Sagna / L’AS

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom