Autoroute à péage : Bigot : « L’autoroute est une chance pour le Sénégal, Eiffage n’en tire pas profit »

L'ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, a mis sa robe d'avocat pour défendre l'entreprise française en charge de l'exploitation de l'autoroute à péage.  

Selon Christophe Bigot, Eiffage ne tire aucun profit des tarifs jugés excessivement chers de l’infrastructure routière au Sénégal.

« Eiffage est un grand groupe qui a pris un risque en investissant et faisant construire cette autoroute au Sénégal, le risque du trafic » dit-il avant de souligner : « le trafic aurait pu ne pas être à la hauteur de ce qui était escompté. D’ailleurs sur le volet camions, il y a beaucoup moins de camions que ce qui était escompté ».

Christophe Bigot va plus loin et assure : « aujourd’hui, tout ce que je sais c’est que pour l’instant, il n’en a tiré aucun dividende ».