(Elimination des Lions) Idrissa SECK : « ne cédons pas à la critique facile »

Idrissa Seck reste positif, malgré l’élimination du Sénégal du Mondial après sa défaite (0-1) contre la Colombie.

Nous sommes éliminés sans avoir atteint la performance de 2002, mais nous avons tout donné, tous ensemble, joueurs, encadreurs, supporters, prieurs, autorités étatiques et politiques.»

L’ancien Premier ministre recommande du «respect» et de la «reconnaissance» pour Aliou Cissé, qui a été le chef d’orchestre. Avant d’ajouter : «C’est le moment certes d’écouter tout le monde, en particulier les 15 millions d’entraîneurs, de défenseurs et de buteurs que compte notre cher Sénégal, mais ne cédons pas à la critique facile. Construisons sur les solides bases que nous avons. D’autres échéances nous attendent, CAN Cameroun-2019 et Mondial Qatar-2022.»