Fatou THIAM : Hier dénigreuse, aujourd’hui bouclière de Macky SALL

Fatou Thiam, l’ex Députéer du PDS, est décidée à en découdre avec tous ceux qui vont essayer de barrer la route au Président Macky Sall pour les présidentielles du 24 février 2019.

Elle et d’anciens leaders du parti démocratique sénégalais (Pds), de l’union des centristes du Sénégal(Ucs) et de Rewmi, se sont regroupés autour du « Rassemblement des libéraux engagés ». Ils ont mis en garde les opposants de Macky Sall en tentant de les discréditer un à un.

Leurs premières cibles Idy et Sonko : « Un maitre-chanteur comme Ousmane Sonko demeure un homme dangereux, qui ne mérite aucune attention. Et Idrissa Seck qui se croit le plus intelligent sur terre doit comprendre qu’il est désormais de la catégorie des poids plume », lance Fatou Thiam.

L’ancienne libérale n’a pas écarté Khalifa Sall et Karim Wade de ses critiques. A l’en croire, l’ex-maire de Dakar n’a « jamais nié sa culpabilité », depuis le début de l’affaire de la caisse d’avance. Quant à Karim Wade, « il a toujours été clair qu’il ne peut être candidat à ses élections, donc le Pds ferait mieux de chercher un autre avant qu’il ne soit trop tard », martèle-t-elle.

Quand Fatou Thiam défendait avec bec et ongle Karim Wade … contre Omar Sarr

Qui se rappelle pas de la guerre de la sortie d’Oumar Sarr, pour donner son opinion sur la fronde initiée par Modou Diagne Fada et Cie ? A l’époque Fatou Thiam s’en était vertement pris du coordonnateur du PDS, après sen être pris à Farba Senghor, qui a subi les foudres de la député libérale. Voici ce qu’elle disait de l’ex maire de Dagana :

« Décidément, le ridicule ne tue pas. Ta sortie malhonnête, émaillée d’invectives et de calomnie à l’endroit de ton frère de parti prouve encore, à plus d’un titre, que ta mauvais foi n’est plus à démontrer, ta haine viscérale envers Fada ne souffre d’aucune ambiguïté, et que tu demeures encore ce démon de la division qui mise sur l’exclusion de tous les gros calibres, pour ramasser le Secrétariat national sur un plateau d’argent ».

Poursuivant sa violente diatribe contre l’ex édile de Dagana, la député libérale martèlait dans les colonnes du Pop : « Contrairement à Fada qui a eu le courage et la grandeur d’avancer à visage découvert, tu te caches derrière Me Wade, faisant de Karim Wade un fonds de commerce en vue de réaliser tes ambition ».

Et Fatou Thiam d’enfoncer le clou : « En voulant salir un frère, tu viens de dénaturer notre ligne de défense, parce que nous avons toujours clamé l’innocence de nos frères et sœurs harcelés par ce régime aux abois. Le régime libéral a eu à effectuer une gestion saine des deniers publics, le seul point noir vient de ton département et j’en dis pas plus« .

Aujourd’hui du côté du pouvoir, quels maux l’ex Députée Fatou Thiam n’a pas dit à l’endroit de Macky Sall et de son PM ?

Invitée de l’émission « Gan Gui » de Leral.net, la députée libérale a tiré à boulets rouges sur Macky Sall qui selon elle, a des problèmes avec les mourides. Elle en veut pour preuve, l’interdiction du Thiante de Cheikh Béthio. La responsable libérale pense aussi que l’élection de l’actuel locataire du Palais de la République a été une grosse erreur des Sénégalais et pour elle, le retour triomphal de Wade le prouve. Concernant les attaques de l’ancien président de la République contre son successeur, Fatou Thiam pense que Wade est dans son rôle de chef de parti et d’opposant. La vidéo a été bizarrement supprimée des archives de youtube.

Lors de la première déclaration de politique générale du Premier ministre Mouhammed Dionne, la députée Fatou Thiam avait dit tout ce qu’elle pensait de mal du Plan Sénégal Émergent (PSE) qu’elle renomme à (Plan Sénégal endettement) « Il faut qu’on arrête de leurrer les sénégalais. On a déjà entendu ce discours ».

Enfin, l’on se rappelle de ce dernier acte de l’épouse Mame Gor Diazaka, qui avait vertement attaquée Coumba Gaye après sa sortie demandant la clémence de Macky Sall pour Bara Gaye. Selon la tonitruante parlementaire il ne s’agit pas de demander quoi que ce soit à Macky Sall. Fatou Thiam ne s’arrête pas en si bon chemin s’attaquant ouvertement à sa camarade à qui elle reproche son manque d’engagement.

Aujourd’hui c’est cette personne qui cajole Macky Sall et dénigre ses anciens camarades qui l’on fait ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Son exemple est valable pour les nombreux transhumants regroupés aujourd’hui autour du « Rassemblement des libéraux engagés ».

Ainsi va le Monde des politiciens au Sénégal !

Lire aussi :