Inquiétudes au PDS : des députés « pro Madické Niang » écrivent à Abdoulaye WADE pour un plan B

Le doute sur la participation de Karim Wade à la prochaine présidentielle s’installe chez les libéraux. Des députés et des élus locaux ont adressé une lettre à Me Abdoulaye Wade pour lui demander de choisir un candidat autre que son fils.

Dans la correspondance dont Les Échos a obtenu copie, ils étalent leurs craintes : « Tous les observateurs s’accordent sur le fait que la clef de la présidentielle de 2019 est entre vos mains expertes. Cependant la tournure des évènements, la posture de notre parti et ses orientations stratégiques devant l’échéance qui approche, nous inquiètent et nous angoissent. »

Le élus libéraux poursuivent : « Nous souhaitons engager avec vous une discussion stratégique sur la présidentielle du 24 février 2019 et la nécessité de trouver une alternative à la candidature de Karim Wade. »

D’après Les Échos, la lettre est cosignée par les députés Serigne Bara Dolly Mbacké, Sokhna Astou Mbacké, Moustapha Diop, Serigne Assane Mbacké, Rokhya Diouf, également maire de Guinguinéo, Mor Kane, député de la diaspora (Espagne, Italie, Portugal).

Des élus locaux sont également signataires de la lettre. Il s’agit des conseillers départementaux de Kaolack Thierno Birahim Thiombane (auteur de la lettre) et Awa Hann, ainsi que Djiby Diouf, conseiller municipal à Grand-Yoff.

Il y a également, d’après le journal, Madiaw Diagne, responsable libéral à Mbour, et Ibrahima Bathily, responsable du Pds à Mermoz-Sacré Cœur.

Les Échos soupçonne le président du groupe Liberté et Démocratie, Me Madické Niang, d’être derrière cette lettre.

 

Source : seneweb