VIDEO – Ligue des champions: Liverpool gagne un match fou face à la Roma (5-2)

Liverpool affrontait la Roma à Anfield en demi-finale aller de Ligue des champions. Bousculés en début de match par des Romains bien en place, les Reds ont ensuite donné une véritable leçon de football sous l’impulsion de leur homme providentiel, Mohamed Salah, auteur d'un premier but magique. Jamais battus, les Romains ont ensuite réagi et peuvent encore y croire avant le match retour mercredi prochain.

0
50

La demi-finale aller de Ligue des champions entre la Roma et Liverpool est partie très fort ce mardi. Trois frappes en cinq minutes, une barre côté romain, et l’inévitable Mohamed Salah … l’Egyptien a délivré les siens avec un doublé fantastique. Les meilleures actions sont ici.

FT | #LFCRoma 5⃣-2⃣

Two late away goals for the Giallorossi at Anfield. pic.twitter.com/Y9IaNYCGyX

— AS Roma English (@ASRomaEN) 24 avril 2018

Liverpool s’est largement imposé contre la Roma, lors d’une demi-finale aller de Ligue des champions spectaculaire (5-2). A Anfield, Mohamed Salah a inscrit deux buts et donné deux passes décisives.

Le match : 5-2

La performance de Liverpool à Anfield avait déjà été énorme face à Manchester City lors du tour précédent, en inscrivant trois buts au champion d’Angleterre (3-0). Mardi, les Reds en ont mis deux de plus à la Roma. Mais avec deux réalisations dans les dix dernières minutes, les Romains peuvent encore espérer réussir le même coup qu’au match retour contre Barcelone, en quarts de finale (1-4, 3-0).

S’ils s’en sortent bien en fin de match, les hommes de Di Francesco ont aussi dominé les vingt premières minutes. Le 3-4-3 mis en place par le technicien italien – comme au retour contre Barcelone – a beaucoup gêné les Anglais, et Kolarov est passé tout près d’ouvrir le score d’une frappe lourde de 25 mètres. Karius, auteur d’une faute de main sur le coup, a été sauvé par sa barre (18e).

La Roma avait laissé passé sa chance, et Liverpool a progressivement repris le contrôle du jeu. Après deux énormes opportunités gâchées par Mané (29e) et un but refusé au Sénégalais pour une position de hors jeu (34e), la domination des Reds a été récompensée par un doublé génial de l’inévitable Salah (voir ci-dessous).

Intenable, l’Égyptien a ensuite offert deux buts à Mané (56e) et Firmino (61e) – dont le premier certainement entaché d’une position de hors-jeu de Salah -, puis le Brésilien a repris de la tête un corner de Milner pour enfoncer les Italiens (5-0, 68e).

Sous l’eau, ceux-ci n’ont pas lâché, à l’inverse de leur adversaire, qui a levé le pied. La Roma a alors profité d’une erreur de Lovren pour réduire l’écart par Dzeko (5-1, 81e), puis par Perotti sur un penalty (un peu) généreux (85e, voir ci-dessous).

Le joueur : tout réussit à Salah

En marquant son 31e but en Championnat samedi contre West Brom (2-2), Mohamed Salah avait d’ores et déjà égalé le record de réalisations sur une saison de Premier League à 20 équipes (à égalité avec Alan Shearer, Cristiano Ronaldo et Luis Suarez).

Mardi, l’Égyptien, qui était encore romain il y a moins d’un an, est devenu le premier joueur africain à passer la barre des 9 buts en Ligue des champions sur un exercice. L’attaquant des Reds a même atteint les 10 unités dans la compétition : le Pharaon a d’abord enroulé une frappe extaordinaire depuis le coin droit de la surface qui a nettoyé la lucarne de Ramses (1-0, 36e). Lancé en profondeur par Firmino, il a ensuite trompé, d’un petit ballon piqué, le gardien romain sorti à sa rencontre (2-0, 45e).

Mais Salah ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a ensuite été passeur décisif sur les deux buts suivants, pour Mané (56e) puis Firmino (61e). Anfield ne s’est pas fait prier pour lui offrir une standing ovation au moment de son remplacement par Ings (75e).