Présidentielles USA 2020 : Andrew Yang veut sauver l’Amérique de l’influence des robots

La course pour la campagne présidentielle américaine de 2020 a déjà commencé et Andrew Yang a abattu ses premières cartes. Avocat devenu entrepreneur, ce New-Yorkais de 43 ans est candidat à l'investiture démocrate. Il a fait des robots et de l'intelligence artificielle ses principaux thèmes de campagne. Selon lui, les machines sont à l'origine de la disparition de millions d'emplois aux États-Unis.

0
33

Pour lutter contre l’avènement des machines, Andrew Yang prône la création d’un ministère en charge de surveiller les géants de la tech. Il préconise également la mise en place d’un revenu universel de 1 000 dollars pour tous les Américains âgés de plus de 18 ans. Ses détracteurs expliquent que cette mesure coûterait 2 000 milliards de dollars, soit 11 % du PIB des États-Unis. Mais l’homme d’affaires assure avoir trouvé le moyen de financer son idée phare : une taxe sur la valeur ajoutée qui concernerait principalement les entreprises axant leur stratégie sur les robots et l’IA.

PARTAGER