RUSSIE 2018 : que va nous réserver la cérémonie d’ouverture ?

La Coupe du monde débute ce jeudi, avec notamment la cérémonie d'ouverture. Au programme, pas mal de stars, de la musique, mais assez peu de chefs d'Etat.

En attendant que le football ne prenne ses droits, la Coupe du monde RUSSIE 2018 se lancera avec la cérémonie d’ouverture. Dans un format raccourci par rapport aux éditions précédentes, elle débutera à 16h30, heure française, soit 30 minutes avant le coup d’envoi de Russie-Arabie saoudite. Elle sera surtout axée sur la musique, avec deux artistes pour assurer le show: Robbie Williams et la soprano russe Aida Garifullina.

Will Smith, qui interprète l’hymne officiel du Mondial avec Nicky Jam et Era Istrefi, ne sera étonnamment pas présent. Environ 500 danseurs, gymnastes et trampolinistes se produiront également lors d’un spectacle qui rendra hommage à la culture russe. Le trophée sera amené sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou juste avant l’échauffement par la mannequin Natalia Vodianova et Iker Casillas.

Trump absent, mais pas « Ibrahimovic » ? 

Quinze chefs d’Etat sont annoncés, principalement de pays proches géographiquement de la Russie, mais la liste peut encore évoluer. Donald Trump a été invité par Vladimir Poutine mais ne devrait pas être présent. Mais Zlatan Ibrahimovic, lui, pourrait honorer la Russie de sa présence.


LE PROGRAMME  D’AUJOURD’HUI

16h30: cérémonie d’ouverture (TF1 et BeIN Sports 1, RMC)

C’est la tradition. Avant que le coup d’envoi du premier match soit donné, une cérémonie d’ouverture est au programme. Celle de cette année sera raccourcie et débutera à 16h30, sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, pour une « célébration du football et du pays hôte ». Le show musical sera assuré par Robbie Williams et la soprano russe Aida Garifullina.

17h: Russie-Arabie saoudite (TF1, BeIN Sports 1 et 2, RMC)

Tradition depuis l’édition 2006, c’est au pays hôte que revient l’honneur d’ouvrir le Mondial. A 17h, la Russie sera opposée à l’Arabie saoudite. Pas l’affiche la plus sexy de ce Mondial, on vous l’accorde, mais elle n’est pas dénuée d’intérêt pour autant. Dans un groupe A également composé de l’Egypte et l’Uruguay, a priori un cran au-dessus, Russes et Saoudiens savent qu’une défaite les mettrait immédiatement dos au mur. Un match déjà capital, donc.