#SenCaféActu du 12 avril 2018 : la synthèse de l’actualité au Sénégal

A la Une: Coupe de bois en Casamance: Les Indiens et gambiens narguent le Sénégal, Procès: le djihadiste Abdou Hakim Mbacké Bao casse le tribunal par ses aveux, Parrainage: Y en a marre menace, le gouvernement ne recule pas

1-Le scandale de la coupe de bois en Casamance continue: Aly Haidar dénonce la scierie installée à Serekunda en Gambie par des indiens qui coupent le bois du Sénégal, le traitent et le revendent …au Senegal

2-Procès des présumés terroristes: les sénégalais découvrent stupéfaits les visages sans masque des djihadistes du terroir

3-Terrorisme : Abdou Hakim Mbacke Bao casse le tribunal avec des aveux circonstanciés sur son allégeance à Aqmi au Mali et leur projet de frapper le Sénégal

4-Loi sur le parrainage : le mouvement Y en a marre demande sa suspension et met en garde les autorités. Le bureau de l’Assemblée nationale se réunit aujourd’hui

5-Crise scolaire : la base consultée par les syndicats prônent le maintien des grèves

6-Démographie: L’ANDS a publié le rapport 2017 qui estime la population sénégalaise à 15 millions dont 50,2% de femmes

7-Chantage: Le président mauritanien Aziz suspend la signature des accords de pêche avec le Sénégal en attendant l’extradition du rappeur mauritanien Ewlad Leblad arreté à Dakar il y a quelques jours