​«La communauté internationale rigole de la démocratie du Sénégal » selon l’expert en droit de l’homme Alioune Tine

L’Expert indépendant en matière de défense des droits de l’Homme et de Bonne gouvernance, Alioune Tine, monte au créneau. Il dénonce la violence pré-électorale notée ces derniers jours et informe que le Sénégal occupe une bonne place sur la liste des pays en crise.

Le droit de « l’hommiste », Alioune Tine, n’est pas du tout rassuré de la situation actuelle du Sénégal. Il informe que l’image du pays est en train de se ternir aux yeux de la communauté internationale. Les gens rigoles de notre démocratie

«Il faut que les choses se fassent pacifiquement, qu’elles soient gérables, quand ce n’est pas gérable, on ne sait pas jusqu’à quel niveau ça va aller. Parce que, qu’on le veut ou non, la communauté internationale considère le Sénégal comme un pays en crise», fulmine-t-il.

Il poursuit : «les diplomates sont en train de demander des avis par-ci par-là. Nous avons rencontré des gens de la CEDEAO et aux Nations Unies, aujourd’hui les gens commencent à être inquiets, il faut que chaque Sénégalais se sente concerné par cette question là».

Membre de la Société civile, Alioune Tine appelle, sur la Rfm, la classe politique au calme. «Les gens qui sont en colère et qui ont des raisons de la manifester, il faut le faire dans le calme, vraiment des textes constitutionnels, législatifs et réglementaires et que ceux d’en face, ne fassent ni la provocation ni la répression inconsidérée».

Il est d’avis que cette situation prè-électorale, qui rappelle les allures de celle de 2012, est le fruit des transitions ratées au Sénégal.

Source : Dakarmatin

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom