3e mandat de Macky sall : En colère, Yakham Mbaye tire sur Mbaye Ndiaye

    Le directeur du quotidien national Le Soleil, Yakham Mbaye, par ailleurs, responsable de l’Alliance pour la République (Apr) n’apprécie pas du tout le spectacle qu’offrent certaines figures du régime, qui théorise un éventuel mandat du Président Macky Sall.

    Dans un entretien accordé à « Libération », il estime que le président Sall ne mérite pas toute cette pagaille.

    « Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye est une très bonne relation. Je lui voue respect et considération pour, entre autres, la qualité de son compagnonnage avec le Président Macky Sall, auprès de qui, je l’ai connu en 2008. Mais, ce qui est en jeu aujourd’hui, est supérieur à nos deux pauvres personnes. Il a eu tort, et gravement, d’avoir dit tout ce qu’il a dit. Il n’a pas le droit à tenir de tels propos, et pour plusieurs raisons …», a dit Yakham Mbaye.

    “Mbaye Ndiaye a eu tort et gravement”

    Selon lui, lorsqu’on est à un tel niveau de responsabilité, et dans la proximité directe d’un président de la République, il faut apprendre à se taire, se garder d’émettre des opinions. « Nous tous qui sommes dans la proximité du Président, nous devons avoir conscience que nous avons perdu, et tant que nous serons au pouvoir et à ses cotés, le droit d’exprimer nos opinions en public ».

    Le journaliste s’est dit indigné, car les ambitions, les schémas et autres calculs n’autorisent pas tout cela. « Nous ne méritons pas le Président Macky Sall, il ne mérite pas tout ce qu’il subit de nos faits, il ne mérite pas de subir à  longueur de sorties médiatiques, nos gaffes récurrentes qui sont autant d’insultes à l’intelligence des Sénégalais finalement amenés à nous mépriser ».

    Ces derniers temps, les proches du Président Macky Sall ont enchaîné les sorties et installé au calme l’idée selon laquelle leur mentor peut se représenter en 2024. Si l’ancien Premier ministre Boun Abdallah Dionne est allé plus loin en appelant à supprimer la limitation des mandats présidentiels au Sénégal, l’ancien ministre de l’Intérieur, actuel ministre d’Etat (sans portefeuille), Mbaye Ndiaye affirme clairement que Macky a le droit de se représenter en 2024, puisque selon lui, il en est qu’à son premier mandat, d’après la révision constitutionnelle de 2016. 


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom