Abus raciste : les footballeurs devraient boycotter les médias sociaux, selon Phil Neville

L’entraîneur de l’équipe d’Angleterre, Phil Neville, a déclaré que les footballeurs devraient « boycotter » les médias sociaux pour envoyer un « message fort » selon lequel les trolls racistes ne sont pas acceptables.

Les commentaires de Neville font suite à l’abus raciste dont Paul Pogba, le milieu de terrain de Manchester United, a été victime de racisme en ligne après avoir manqué un penalty lors du nul 1:1 de son équipe face aux Wolves lundi dernier.

« Nous devons prendre des mesures drastiques maintenant en tant que communauté du football. Je l’ai assez vécu avec mes joueurs sur les médias sociaux. C’est le cas en Premier League et en Championship (D2 anglaise), a dit Neville.

Lire aussi:    Insultes racistes : Cagliari blanchi

Boycotter les réseaux sociaux pour dénoncer le racisme

Après Tammy Abraham (jeune attaquant anglais de Chelsea) la semaine dernière, un autre joueur de Premier League, le Français Paul Pogba, a été victime d’insultes racistes lundi, sur les réseaux sociaux.

La star de Manchester United a fait l’objet d’abus après son penalty raté (67e) lors du match nul face à Wolverhampton (1-1)

https://ichef.bbci.co.uk/news/624/cpsprodpb/8097/production/_108391923_gettyimages-1169082274.jpg

Les Red Devils ont immédiatement publié un communiqué pour réagir et défendre le milieu de terrain.

Le club se dit « dégoûté » par les abus raciaux perpétrés contre son milieu et les « condamne catégoriquement ».

Manchester United rappelle qu’il a « une tolérance zéro pour toute forme de racisme ou de discrimination et un engagement de longue date à faire campagne contre elle par le biais de notre initiative #AllRedAllEqual ».

« Nous nous efforcerons d’identifier les quelques personnes impliquées dans ces incidents et de prendre les mesures qui s’imposent. Nous encourageons également les médias sociaux à prendre des mesures dans ces cas », a -t-il indiqué. 

Lire aussi:

Racisme : la mise en garde de Thuram

Le Spartak Moscou visé par une enquête

https://ichef.bbci.co.uk/news/624/cpsprodpb/CEB7/production/_108391925_gettyimages-1162617397.jpg

« Je me demande simplement si, en tant que communauté du football, nous devons pas quitter les médias sociaux, parce que Twitter n’y fera rien, Instagram n’y fera rien. Ils vous envoient une réponse par e-mail vous disant qu’ils vont enquêter mais rien ne se passe », a ajouté l’ancien défenseur mancunien.

Neville explique avoir « perdu toute confiance en la personne qui dirige ces services de médias sociaux ».

Le technicien anglais suggère donc d’envoyer un message fort : « sortons des médias sociaux (pour) six mois ».

Voyons l’effet que cela aura sur ces entreprises de médias sociaux. »

Lire aussi:

Comment le football lutte-t-il contre le racisme sur les médias sociaux ?

Malema critiqué pour ‘insultes racistes’ envers les IndiensMardi, Twitter a publié une déclaration disant qu’il « condamne fermement » l’abus et a « maintenant suspendu définitivement une série de comptes pour avoir violé notre politique de conduite haineuse ».

« Nous sommes pleinement conscients et partageons les préoccupations concernant les abus racistes en ligne à l’encontre de certains footballeurs au Royaume-Uni ces derniers jours », a déclaré le site de micro blogging .

« Nous surveillons proactivement les conversations en ligne et nous continuerons à prendre des mesures pour tout compte qui enfreint nos règles.Lire aussi:

Racisme : Yaya Touré se fâche avec la Fifa

Demba Ba « victime de racisme » en Chine

Twitter soulgine qu’il s’agit « d’une question sociétale qui exige une réponse sociétale.

C’est pourquoi, ajoute -t-il, nous entretenons un dialogue avec l’Association des footballeurs professionnels et Kick It Out et nous nous engageons à travailler ensemble pour lutter contre les comportements abusifs en ligne et racistes dans l’industrie. »

Une déclaration de Facebook disait : « Il n’y a pas de place pour le racisme ou les comportements abusifs dans l’Instagram et nous investissons énormément dans le développement d’outils et de technologies pour prévenir l’intimidation et le harcèlement.

https://ichef.bbci.co.uk/news/624/cpsprodpb/16AF7/production/_108391929_gettyimages-1168756297.jpg

« Les gens qui enfreignent à répétition nos directives se verront interdire définitivement l’utilisation d’Instagram », menace le réseau social.

Plusieurs coéquipiers de Pogba ont critiqué les messages racistes contre le Français, dont le penalty de la 68ème minute a été attrapé par le gardien des Wolves Rui Patricio – le quatrième penalty manqué par Pogba pour United en Premier League depuis le début de la saison dernière.Harry Maguire a appelé les entreprises de médias sociaux à « arrêter ces trolls pathétiques », tandis que Marcus Rashford a déclaré: « assez maintenant, cela doit cesser ».

https://ichef.bbci.co.uk/news/624/cpsprodpb/11CD7/production/_108391927_gettyimages-1161614398.jpg

« Manchester United est une famille. Paul Pogba fait partie de cette famille. Vous l’attaquez, vous nous attaquez tous », ajoute l’attaquant anglais sur Twitter.

De son côté, Manchester United a fait savoir que « les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs » du club, invitant « la grande majorité des supporters à condamner également cette situation sur les médias sociaux ».

A noter que Pogba est le troisième joueur victime du racisme en Angleterre depuis le début de saison après Yakou Meïté et Tammy Abraham.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom