Affaire Aliou Sall BBC : Contribution  » jure bien qui jura le dernier »

Le célèbre journaliste français  Maurice Chapelan (1906- 1992) , par ailleurs essayiste et scénariste disait:  " la foi ne se prouve pas, elle s'éprouve. Les croyants n'ont pas besoin de preuves, mais d'épreuves".  La derniére sortie de M. Aliou Sall a encore secoué la toile. Les internautes n'ont pas encore fini d'épiloguer sur le cas Krépin Diatta auteur d'un somptueux but lors du match Sénégal-Tanzanie, et qui par ailleurs a été victime de la débilité et du crétinisme du nouvel Homo Senegalensis... On en reviendra.

En attendant les événements! Et voilà qu’Aliou pétrole, qui apparemment était loin d’être dans son assiette, nous revient avec sa tête d’enterrement, tout de blanc vêtu , un « livre sacré » à la main: je jure sur le saint Coran que je n’ai pas fait ce que l’on me reproche… » 
Qu’espére le frére du Président en faisant un tel acte ? Veut-il jouer sur la sensibilité des Sénégalais ou croit-t-il fermement qu’en jurant sur le saint Coran, les musulmans auront foi en lui? 
Il me semble que ce dernier oublie qu’il est dans un pays laïc. L’article premier de notre constitution dispose que la république du Sénégal est laïque ». D’ailleurs c’est le seul article qui n’est pas susceptible de révision autrement dit cette disposition ne peut pas être modifiée. Une autorité, de surcroit d’un Etat laïc n’a pas besoin de jurer sur un livre sacré pour prouver son innocence. Aucune loi de notre arsenal juridique ne dit expréssement ou tacitement qu’une personne doit, avant d’exercer une fonction étatique, prêter serment avec le Coran ou la Bible.Alors pourquoi vouloir se disculper avec ? Peut-être il se dit que  » l’émotion est négre » et  » en jurant sur le saint Coran j’aurai certainement la compassion des musulmans qui sont majoritaires dans ce pays et même la sympathie des chretiens, parce qu’ils sont des croyants et diront que le monsieur est digne de confiance « . Comme que la mauvaise foi ne se présume pas M.le maire. On va vous prouver pourquoi on ne croit pas à ce « serment » pour ne pas dire  » mascarade ». 
Que signifie  » jurer » en prenant la définition dans le dictionnaire : Prononcer solennellement un serment en prenant à témoin, en engageant un être ou une chose que l’on tient pour sacré : Il jure sur la tête de ses enfants qu’il est innocent. Affirmer quelque chose avec vigueur, le promettre par serment : Ils ont juré le secret. Décider par un engagement ferme qu’on fera telle ou telle chose ; s’engager à respecter ou à ruiner quelque chose ou quelqu’un : Jurer de se venger. Jurer fidélité à un ami. Jurer la perte de quelqu’un.
Donc ce que l’on constate, l’on n’est pas obligé de dire « Je jure » pour « jurer ». Ce formalisme n’est pas obligatoire mais, prendre quelqu’un à témoin en engageant des personnes ou des choses, on jure. Ainsi la plupart des vœux nous incite à jurer.
Il y a un hadith du Prophéte Mouhamed (psl) qui se trouve dans Riyad As Salihin ( les Jardins des vertueux) qui dit :  » que celui qui jure ne jure que par Allah « . 
Donc il est clair qu’il est interdit de jurer que ce soit par le Prophéte (psl) , la mecque, le coran ou toute autre chose …, la meilleure maniére de jurer c’est de jurer par Allah car c’est lui qui va nous juger dans l’au-delà. 
Certains disent que le Coran est assimilé à Dieu, car c’est Sa  Parole donc un peu Sa  » Langue ». Il serait apparemment permis de jurer par le Coran ça a l’air plutôt plausible comme explication. Mais le probléme de ceux qui jurent par le Coran. C’est qu’ils jurent plus sur l’objet même que sur le contenu Sacré ( Parole de Dieu), de même que ceux qui jurent sur la Mecque et tralala. 
C’est pour dire  » regarder c’est vrai ce que je dis car je jure sur une chose sacrée ». 
La plupart du temps c’est même des mensonges. 
La  bible rapporte aux Proverbes 20:25   que « C’est un piège pour l’homme que de prendre à la légère un engagement sacré, Et de ne réfléchir qu’après avoir fait un voeu « . Ecclésiaste 5:5 « Mieux vaut pour toi ne point faire de voeu, que d’en faire un et de ne pas l’accomplir ». 
De nombreux vœux se font devant les autorités religieuses donc reviennent à jurer. C’est plus qu’une simple parole, c’est un engagement par serment.
Donc nous comprenons que l’on peut jurer mais c’est tellement délicat que c’est fortement déconseillé. Si Dieu jure, il peut accomplir ce qu’il a accompli. 
Donc M. Sall vous devriez consulter les livres sacrés avant d’essayer de jouer avec notre foi. Les Sénégalais ne t’attendent pas sur ce terrain, vos accusateurs nous ont sorti des papiers en bonne et due forme. Si vous ne pouvez pas le faire, si vous ne pouvez pas prouver votre innocence ( si vous l’êtes bien sûr) de grâce ne jouez pas avec notre Saint Coran. « Jure bien qui jura le dernier ». 
Par Abdoulaye Ndiaye membre Pastef Grand yoff. Juriste et poéte slameur
PARTAGER

1 COMMENTAIRE

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom